Parlement: le MFPWA Bill présenté en 1ère lecture ce 21 novembre
L’objectif principal de ce projet de loi est d’abroger la MFPWA Act de 2005 pour la remplacer par «un cadre législatif plus approprié et plus moderne en prenant en ligne de compte la santé et les droits sexuels et reproductifs conformément aux normes internationales»,
Actualités

Parlement: le MFPWA Bill présenté en première lecture ce 21 novembre

Le ministre de la Santé et de la Qualité de Vie, Anwar Husnoo présentera un nouveau projet de loi, le Mauritius Family Planning and Welfare Association (MFPWA) Bill 2018 en première lecture, à l’Assemblée nationale, ce mercredi 21 novembre. L’objectif principal de ce projet de loi est d’abroger la MFPWA Act de 2005 pour la remplacer par «un cadre législatif plus approprié et plus moderne en prenant en ligne de compte la santé et les droits sexuels et reproductifs conformément aux normes internationales», souligne la note explicative.

Ce projet de loi prévoit la mise en place d’une nouvelle MFPWA, chargée notamment: (a) de sensibiliser l’opinion publique à la planification de la parentalité.

Par conséquent, le projet de loi prévoit la mise en place d’une nouvelle MFPWA, chargée notamment: (a) de sensibiliser l’opinion publique à la planification de la parentalité en vue de maintenir le taux de fécondité à un niveau raisonnable; (b) promouvoir le bien-être familial, le vieillissement en bonne santé, la santé et l’intégration sociale au moyen de services efficaces de planification familiale en répondant aux besoins en matière de santé et de droits sexuels et reproductifs dans la communauté, au moyen d’informations, d’éducation et de sensibilisation; et (c) œuvrer à la promotion des droits des femmes, des hommes et des adolescents afin de leur permettre de choisir librement et en toute connaissance de cause leurs droits et leur santé en matière de sexualité et de procréation.

Ce projet de loi comporte plusieurs composantes : constitution de l’association, ses objectifs, ses fonctions, ses pouvoirs, non-discrimination. Les autres composantes portent sur l’organisation des assemblées générales de l’association Sous-partie B – les membres de l’association, l’adhésion, la suspension ou suppression de membre, l’enregistrement de la sous-partie C – le bénévole et l’inscription à titre de bénévole.

Parlement: le MFPWA Bill présenté en première lecture ce 21 novembre