Parlement : Shakeel Mohamed suspendu pour trois séances, l’opposition abdiquée à partir
Le chef de file du Ptr au Parlement, Shakeel Mohamed a été suspendu pour trois séances du Parlement.
Actualités

Parlement : Shakeel Mohamed suspendu pour trois séances, l’opposition abdiquée à partir

Fait inhabituel à l’Assemblée Nationale, lors des débats sur l’United Nations (Financial Prohibitions, Arms Embargo And Travel Ban) Sanctions Bill, dans la soirée du mardi 21 mai. Le chef de file du Ptr au Parlement, Shakeel Mohamed a été suspendu pour trois séances du Parlement. Par conséquent, les autres membres de l’opposition ont quitté les lieux. Cela découle d’une décision prise par la Speaker, Maya Hanoomanjee, faisant suite d’une motion présentée en ce sens par le Premier ministre suppléant, Ivan Collendavelloo.

Cette situation peu coquace s’est produite, après un moment de tension survenu entre le député rouge et le ministre du Tourisme et des Loisirs, Anil Gayan.

Lors de son intervention sur ce projet de loi, Shakeel Mohamed s’est insurgé contre la prise de position d’Anil Gayan sur le Pakistan. Ce dernier  a avancé qu’il n’a jamais critiqué le Pakistan.

De ce fait, le ton est vite monté d’un cran. Des invectives ont fusé de toutes part. D’où la décision de la Speaker de suspendre la séance. A la reprise des travaux, Ivan Collendavelloo a présenté une motion réclamant la suspension de Shakeel Mohamed pour les trois prochaines séances parlementaires. Maya Hanoomanjee a accédé à la demande du Premier ministre par intérim.

Cette décision a provoqué une vive colère sur les bancs de l’opposition. Par conséquent, la Speaker a intimé l’ordre aux élus de l’opposition de quitter l’hémicycle. De ce fait, tous les parlementaires de l’opposition ont abdiqué.

Parlement : Shakeel Mohamed suspendu pour trois séances, l’opposition abdiquée à partir