Conf.2-Presse_inside_news_0002_
Patrice Armance a mis l’accent sur l’urgence de prendre des actions pour combattre le fléau de la drogue qui pourrit la société.
Politique

Patrice Armance : «ce pa pou takinn minis ki nu poz kestion »

L’ampleur qu’a pris le trafic et la consomation de drogue à Maurice inquiète de plus en plus. Patrice Armance, député du PMSD, a présidé la conférence de presse hebdomadaire du parti ce samedi 20 octobre et a évoqué  les débats parlementaires autour de la drogue mardi au parlement. Il a mis l’accent sur l’urgence de prendre des actions pour combattre ce fléau qui ronge la société. Autre sujet abordé est le service hôpitalier.

«Ce pa pou takinn minis ki nu poz kestion me pou pran action», a déclaré le député du No 1 (Grande Rivière Nord-Ouest/Port-Louis Ouest). Ce dernier avance que l’opposition compte soulever les questions concernant le trafic de drogue dans le pays autant de fois qu’il le faudra au Parlement si les actions draconiennes ne sont pas prises par les autorités. «Bizin pran rapor Lam Shang Leen kinn coute des millions, au sérieux, le pays en danger il faut réagir». Dans la foulée, il a souligné qu’il faudrait renforcer les mesures de sécurité dans le port car celui-ci serait la plaque-tournante de la drogue.

Par ailleurs, Patrice Armance soutient que les Bleus veilleront de près les services dans les hôpitaux. Il annonce d’ailleurs que des questions à ce sujet feront parties de l’agenda du PMSD lors des prochains débats parlementaires. Le député a précisé que ces questions ont but de répondre aux requêtes de la population et non pour «taquiner» les ministres au Parlement.

Patrice Armance : «ce pa pou takinn minis ki nu poz kestion »