Paul Bérenger : «Nou pe travay fort lor recrutement nu 60 kandida»
Le MMM a annoncé être déjà en pleine préparation de la liste des candidats
Actualités

Paul Bérenger : «Nou pe travay fort lor recrutement nu 60 kandida»

A un an des élections générales, on parle déjà de la prochaine configuration politique. En effet, ceux qui aspirent à gouverner le pays se mettent déjà en mode campagne électorale dans la perspective de 2019. Le MMM, lors de la conférence de presse hebdomadaire ce samedi 15 décembre a annoncé être déjà en pleine préparation du recrutement de candidats et affirme de pied ferme que le parti ira seul aux élections.

« Pas pou ena okenn raprochement ni avec MSM ni avec Ptr », a fait ressortir une nouvelle fois, Paul Bérenger. «MMM pou al elections generales tousel. Mo tenir a dire sa avec force», ajoute-t-il. Ce dernier a réfuté les rumeurs faisant état d’alliance. Ainsi, le leader des Mauves se dit catégorique en ce qu’il s’agit d’alliance pré ou postélectorale. «Nou pe al tousel pou gagner», selon ses dires.

Par ailleurs, le leader du MMM, a annoncé que le parti est déjà en train de travailler sur sa liste des 60 candidats et qu’à partir de janvier 2019, cette démarche devrait s’accélérer. «ce enn on-going process et apartir fevrier pou ena bann recrutement ankor pli interessants», affirme-t-il.

Évoquant à nouveau la réforme électorale, Paul Bérenger concède que concernant l’initiative du «Best Loser Seat», il faudra surement apporter un «mini-amendement» comme cela a été le cas en juillet 2014 selon les recommandations des Nations Unies sur la discrimination raciale.

Toutefois, d’un autre côté, ce dernier affirme que « n’importe ki system electoral ki ena, zame pou ena stabilité politik ». Selon Paul Bérenger, la stabilité politique dépend sur la discipline de chaque parti et des décisions prises. D’ailleurs, il estime que Maurice devrait adopter la même politique du Portugal où le parti au pouvoir est minoritaire au Parlement. Toutefois, il est en accord avec le parti de gauche lorsqu’il s’agit de voter pour le budget ou une quelconque loi.

Paul Bérenger : «Nou pe travay fort lor recrutement nu 60 kandida»