Actualités

Pêche à la senne : le syndicat des pêcheurs souhaite un projet pilote

Judex Rampaul, président du syndicat des pêcheurs affirme que la fermeture de la pêche à la senne est primordiale. « Dan tou pei li pass kumsa », dit-il. Toutefois, il pense que le gouvernement doit mettre en place un projet pilote à ce sujet.

Pour le président du syndicat des pêcheurs, la fermeture doit se faire pendant deux à trois ans. Il propose que ceux qui œuvrent dans ce secteur doivent être redéployés. Ils pourront donc subvenir aux besoins de leurs familles.

Judex Rampaul concède certes que la protection de l’environnement marin demeure importante. Toutefois, il affirme que ce n’est pas la pêche à la senne qui contribue à la dégradation marine. Il blâme surtout le réchauffement climatique, la pollution causée par des produits chimiques de l’industrie sucrière. Ces produits se déversent dans la mer. Judex Rampaul évoque aussi les activités touristiques qui ont des répercussions sur l’environnement marin.

Soulignons qu’après une trêve de 5 mois, la pêche à la senne a repris depuis le 1er mars. Prem Koonjoo, ministre de l’Economie océanique et de la pêche a annoncé que la loi serait amendée pour mieux protéger l’écosystème marin. Il participait à une messe pour marquer l’ouverture de la pêche à la senne.

Pêche à la senne : le syndicat des pêcheurs souhaite un projet pilote