Pêcheurs disparus en mer : Une longue procédure avant l’indemnisation
Le Fishermen Welfare Fund offre une assistance financière de Rs 10 000 mensuellement aux familles des disparus en attendant la compensation de l’Etat
Actualités

Pêcheurs disparus en mer : Une longue procédure avant l’indemnisation

Selon le ministère de l’Économie océanique, des ressources marines et de la pêche, une compensation de Rs 200 000 est offerte aux familles des pêcheurs disparus en mer.

Tedj Iswar Boodia, secrétaire du Fishermen Welfare Fund explique que cet organisme offre une assistance financière de Rs 10 000 mensuellement aux familles des disparus en attendant la compensation de l’Etat. Le paiement est fait en quatre tranches, soit une somme de Rs 2 500 versée chaque quinze jours.

D’autre part, le cas est référé aux ministères de la Sécurité sociale et de l’Egalité des Genres et aussi au ministère de ministre de l’Économie océanique, des ressources marines et de la pêche pour des aides supplémentaires.

Pêcheurs disparus en mer : Une longue procédure avant l’indemnisation
Judex Rampaul, président du syndicat des pêcheurs

Judex Rampaul, président du syndicat des pêcheurs explique que selon la loi, il faut retrouver le corps de la personne avant de lancer les procédures. Il parle toutefois de « longue procédure » même si le processus est « normal ». Il estime que le gouvernement doit revoir la structure de compensation. Judex Rampaul explique que bien souvent le corps n’est pas retrouvé et cela complique davantage la situation pour les proches.

Il explique également que les familles bénéficient également d’une aide sociale en attendant la compensation. « Nou ti a kontan ki gouvernma pa atann lontan ek donn bann fami kass la parski fami pe soufer ».

Cependant, le président du syndicat des pêcheurs avoue que même si le processus prend du temps, il est primordial d’identifier la personne disparue pour que l’Etat puisse certifier le décès. Une fois cette étape franchie, le gouvernement viendra en aide à la famille du disparu en apportant une assistance financière de Rs 200 000.

Judex Rampaul souligne, d’autre part, que les cas de disparitions sont liés à plusieurs aspects. « De fwa bato koule, peser la mal vir so bato ou vag tape », dit-t-il. « Tan ki pa gayn lekor, li enn problem », explique-t-il.

Pêcheurs disparus en mer : Une longue procédure avant l’indemnisation
Nicolas Von-Mally, ancien ministre de la Pêche

Nicolas Von-Mally, ancien ministre de la Pêche fait comprendre que les procédures prennent sans aucun doute du temps lorsqu’une disparition est rapportée. « Sinon ninport ki dimunn kav declar in perdi », dit-il. Ce dernier pense toutefois que le gouvernement pouvait prendre l’initiative d’offrir au moins une partie de la compensation pour soulager la famille concernée. « Fami la deza dan lapenn, sa pou soulaz zot », laisse-t-il entendre.

Il faut rappeler que chaque 21 novembre, une cérémonie de dépôt de gerbes et des prières ont lieu à la plage publique du Morne pour rendre hommage aux pêcheurs disparus en mer.

Pêcheurs disparus en mer : Une longue procédure avant l’indemnisation