PIS - Dr Reesaul: «Notre objectif est de réduire le nombre d’usagers à attendre l’autobus»
Il a souligné que ce projet s’inscrit dans une perspective d’introduire le Global Positioning System (GPS) dans les autobus.
Actualités

PIS – Dr Reesaul: «Notre objectif est de réduire le nombre d’usagers à attendre l’autobus»

«Notre objectif est de réduire le nombre d’usagers à attendre l’autobus»: propos du Road Transport Commissioner, Dr Reesaul, lors de son intervention lors du lancement officiel du Passenger Information System (PIS) au Caudan Waterfront, lundi 13 janvier. Il a souligné que ce projet s’inscrit dans une perspective d’introduire le Global Positioning System (GPS) dans les autobus. Le Dr Reesaul a fait remarquer qu’une telle option serait en passe d’être disponible sur les smart shelters à travers le pays.

«Les usagers du transports n’auront qu’à télécharger ladite application mobile du PIS», a affirmé le Dr Reesaul. Rappelant que le pays compte un très grand nombre d’arrêts d’autobus, où des milliers d’usagers du transport en commun ignorent les horaires auxquels arriveront les autobus. «De nos jours, nous avons, également, beaucoup d’écoles à travers le pays. Compte tenu du nombre d’élèves et d’étudiants sur nos routes, cela pose un problème de sécurité aux arrêts», a affirmé le Dr Reesaul.

Soulignant que certains arrêts d’autobus sont assurés d’une couverture du PIS, le Road Transport Commissioner a fait état d’autres options. «L’aménagement des smart shelters s’inscrit dans une perspective de résoudre les problèmes de sécurité, des intempéries…Les usagers peuvent gérer leurs temps. Compte tenu des facilités de Metro Express, il y a les Mecards System, lesquels nous permettent d’y avoir accès», a déclaré le Dr Reesaul.

Revenant à la charge sur le PIS qui est mis en place sur une base pilote, il a affirmé qu’à travers ce système, l’usager de la route peut situer l’autobus, où il se trouve. De ce fait, il est mentionné que dans un premier temps 365 autobus, 34 autobus et trois compagnies d’autobus, à savoir CNT, UBS et RHT en sont concernés.

«Ces autobus sont dotés de GPS, reliés à un serveur à la NTA. Ce qui nous permettra de prendre des mesures, là où il faudra, plus particulièrement à l’encontre de ceux qui ne respectent pas les horaires», a-t-il prévenu.

PIS – Dr Reesaul: «Notre objectif est de réduire le nombre d’usagers à attendre l’autobus»