Plage publique-Trou aux Biches: parking illégal bloque l’accès au Centre de Santé
Les Fortces Vives de Trou aux Biches dénoncent que le panneau indicateur, Défense de stationner. Sortie de voitures. Keep Clear, arraché et jeté à terre, n’a jamais été replacé.
Actualités

Plage publique-Trou aux Biches: parking illégal bloque l’accès au Centre de Santé

Les Forces Vives de  Trou aux Biches montent au créneau pour dénoncer l’anarchie et le parking illégal sur la plage publique de Trou aux Biches. Les chauffeurs de nombreux véhicules (  taxis, voitures privées, vans, 4×4, fourgonnettes…) font fi des lois, voire des règlements de la Road Traffic Act, en bloquant l’accès et l’entrée du Trou aux Biches Community Health Centre (TABCHC), ainsi que celui du bureau de poste aux heures de pointe ( de 10 à 15heures). Cela au nez er à la barbe des autorités concernées ( police régulière, National Coast Guard…)

«C’est inadmissible ! C’est scandaleux que de chauffeurs de véhicules, plus particulièrement des taxis obstruent l’entrée de la plage publique. Adding insult to injury, ils osent obstruer la voie d’accès qui mène au dispensaire. Imaginons en cas d’urgence d’un cas de noyade, accident en mer… et que la victime se trouve en attente au TABCHC, comment est-ce l’ambulance de la SAMU pourra-t-elle accéder au dispensaire ? Impossible !», déplore M. Ramdoyal, un des responsables des Forces Vives de Trou aux Biches. «Le comble est que certains automobilistes et taximen parquent leurs véhicules en se bordant à d’autres véhicules qui sont déjà garés en bordure du chemin étroit qui mène droit à l’entrée du centre de santé», s’insurge-t-il. Dans la même foulée, il dénonce que le panneau indicateur, Défense de stationner. Sortie de voitures. Keep Clear, arraché et jeté à terre, n’a jamais été replacé.

Compte tenu des espaces parking inadéquats sur la plage publique de Trou aux Biches qui a défrayé la chronique en 2013-2014, avec l’octroi du site de parking existant pouvant accommoder une vingtaine de véhicules, la situation empire de jour en jour. De nombreux contrevenants y font la pluie et le beau temps.

«Nous n’arrivons toujours pas à comprendre comment les policiers, affectés au poste de police, situé en face de cette plage publique, de même que le conseil de village sont impuissants face à cette situation anarchique ?», se demande un autre responsable des Forces Vives.

Les Forces Vives souhaitent que les vestiges du batiment du restaurant/café Ritum Coffee, aménagé sur le site du parking de la plage publique de Trou aux Biches, octroyé par l’ancien pouvoir, soient démolis et restaurer l’espace parking.

 

En sus des mesures drastiques de la part des autorités concernées et autres instances décisionnelles pour rétablir l’ordre et la discipline sur cette plage publique, les forces vives suggèrent une inscription en gros Trou aux Biches Community Health Centre. No Parking Keep Clear sur le mur d’enceinte, séparant l’hôtel et la plage publique en face de la voie d’accès menant au centre de santé, ainsi qu’un panneau indicateur avec les mêmes inscriptions, à la sortie du dispensaire, donnant sur la petite ruelle pour se diriger vers la route royale.

Elles souhaitent, également, que les vestiges du batiment du restaurant/café Ritum Coffee du Pundit Sungkur, aménagé sur le site du parking de la plage publique de Trou aux Biches, octroyé par l’ancien pouvoir en 2013-2014,mais repris par le gouverment de Lalians Lepep, soient démolis. «Désormais, les restes de ce batiment constituent un eye-sore. Il faut le démolir et restaurer l’espace parking pouvant accommoder une vingtaine de véhicules», soutiennent les Forces Vives de Trou aux Biches.

Plage publique-Trou aux Biches: parking illégal bloque l’accès au Centre de Santé