Actualités

Plaisanciers de Trou-d’Eau Douce : En mode gilet jaune et grève de la faim

Les choses se chauffent chez les plaisanciers de Trou-d’Eau Douce. Ils sont environ 150 à s’être rassemblés pour s’élever contre les nouvelles lois mises en place au sujet des points d’embarcations. Il faut également souligner qu’un plaisancier a commencé une grève de la faim.

Prem Beerbul, porte-parole des plaisanciers de la région demande une rencontre avec le ministre Anil Gayan. Il exige que les autorités revoient les amendements. Il qualifie les nouvelles lois de « deux poids et deux mesures ».

« Tourism Authority pe pran kontravansyon avek enn parti dimunn selma », déplore Prem Beerbul.

Il faut rappeler que les plaisanciers de Trou-d’Eau Douce avait exprimé leur colère suite à la mise en place de nouveaux points d’embarcation. Ils avaient déjà menacé de commencer une grève de la faim si le ministère du Tourisme ne reprend pas les choses en main.

Les plaisanciers déplorent que les nouvelles embarcations sont dangereuses. Ils parlent d’insécurité pour eux aussi bien que pour les clients.

Lire aussi :

Bateaux de plaisance : la Tourism Authority fera respecter la loi

Plaisanciers de Trou-d’Eau Douce : Début du mouvement gile jaune et d’une grève de la faim