Plaisanciers - Prem Beerbul : « Bizinn control bann canvasseurs, pa nou! »
Le plaisancier allègue qu’il les autorités font du favoritisme par rapport aux contrôles contre certains propriétaires de bateaux de plaisance
Actualités

Plaisanciers – Prem Beerbul : « Bizinn control bann canvasseurs, pa nou! »

« Nou pe campe lor nou pozisyon ! » Le président du Federation of Pleasure Craft Operators (FPCO) , Prem Beerbul crie à l’injustice. Le plaisancier allègue qu’il les autorités font du favoritisme par rapport aux contrôles contre certains propriétaires de bateaux de plaisance, à Trou-D’eau-Douce.

Le président de la FPCO se dit animé par un sentiment de révolte faces aux mesures drastiques imposées par la Tourism Authority à l’égard des opérateurs. « Ce n’est pas possible. Nou senti ki ena magouille dan sa zafer-la. Ena ti copains kinn bien profiter. Nou ki pe souffert lerla. Kuma possib ki zis certain operaters ki gagn contravensyon ! », argue notre interlocuteur. Avant d’ajouter que «  cela fait depuis plus de 30 ans que je travaille sur ce site. Ce n’est pas maintenant que cela changera ».

Dans ce contexte, ce dernier affirme que des documents ont été soumis ce jeudi matin aux limiers de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Ce dernier réfute les propos du ministre du Tourisme, Anil Gayan qui affirmait, lors d’un point de presse mercredi, que la nécessité d’émettre des reçus, « est avant tout, une question de sécurité ». Prem Beerbul est d’avis que la solution serait de revoir le mode d’opération des ‘canvasseurs’. « Servi recu pa pou sanz nanier. Nou honnete dan nou travay.  Se bann canvasser ki exazerer lor bann prix ! », précise-t-il.

Prem Beerbul persiste et signe, « on veut une rencontre avec le ministre du Tourisme, Anil Gayan. Il faut clarifier certaines choses »! Et il affirme que si la situation ne s’améliore pas, une rencontre est à prévoir avec le chef du gouvernement, cet après-midi, au bâtiment du Trésor.

Plaisanciers – Prem Beerbul : « Bizinn control bann canvasseurs, pa nou! »