Planète infos: Après les violences à Paris, la justice sera sans pitié
«La justice passera», a promis dimanche le tout nouveau procureur de la République Rémy Heitz
Monde

Planète infos: Après les violences à Paris, la justice sera sans pitié

Après les violences à Paris, les fauteurs de trouble feront face à la justice. 378 personnes ont été placées en garde à vue. Et puis Trump souhaite rencontre son homologue nord-coréen en janvier 2019.

Au lendemain de violences «sans précédent» à Paris pendant la mobilisation des «gilets jaunes», la riposte judiciaire se met en place: près de deux-tiers des 378 gardés à vue doivent être présentés à la justice et des enquêtes seront lancées pour identifier notamment les auteurs des dégradations à l’Arc de Triomphe. «La justice passera.A la suite de telles exactions, à la suite d’une telle émeute urbaine, à la suite de telles violences, il ne peut y avoir d’impunité», a promis dimanche le tout nouveau procureur de la République Rémy Heitz, pour sa première conférence de presse . Et rencontre ce lundi entre les ministres, l’opposition et des représentants des gilets jaunes.

  • Changement climatique: la Banque mondiale mobilise $200 milliards

Pour lutter contre le changement climatique, la Banque mondiale a annoncé ce lundi 3 décembre, la mobilisation d’environ 200 milliards de dollars de financements de 2021 à 2025 pour aider les pays en développement face au changement climatique, soit un « doublement » par rapport à la période précédente. Cette annonce, qui intervient juste après le début de la 24e Conférence des Nations unies (ONU) sur le climat en Pologne (COP24) à Katowice, en Pologne, « envoie un signal important à la communauté internationale, pour qu’elle fasse de même », a déclaré la Banque dans un communiqué.

  • Trump pourra rencontrer Kim Jong-un en janvier

Donald Trump espérait organiser une deuxième rencontre avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, probablement en janvier ou février 2019, après leur sommet historique à Singapour en juin.

« Je crois qu’on va le faire en janvier ou février, je pense », a dit Donald Trump aux journalistes qui voyageaient avec lui à bord d’Air Force One, de retour d’Argentine où il a participé au sommet du G20. Il a précisé que « trois endroits » étaient envisagés pour cette rencontre. Interrogé s’il était prêt à accueillir Kim Jong-un aux États-Unis, Donald Trump a répondu : « À un certain moment, oui ».

  • Conflit Chine-Etat Unis…une trêve

Donald Trump et Xi Jinping ont déclaré samedi une trêve dans leur conflit commercial, qui menace l’économie mondiale, en conclusion d’un sommet du G20 conflictuel à Buenos Aires.

Les deux présidents ont « trouvé un accord pour mettre fin à la mise en œuvre de nouveaux droits de douane », a dit le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, après un dîner de travail de plus de deux heures des dirigeants et de leurs conseillers. Washington va renoncer à porter comme prévu de 10 % à 25 % les droits de douane sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises – la moitié du total – à partir du 1er janvier.

Planète infos: Après les violences à Paris, la justice sera sans pitié