Pluies torrentielles : bientôt un protocole pour le secteur privé - inside new
Kevin Ramkelawon, Chief Executive Officer (CEO) de Business Mauritius a confié qu’un protocole sera très bientôt mis en application pour le secteur privé
Actualités

Pluies torrentielles : bientôt un protocole pour le secteur privé

Ces derniers jours, les grosses averses ont causé beaucoup de problèmes aux employés de différents secteurs. Pendant la semaine écoulée, le ministre de la Fonction publique a autorisé les employés du secteur public de rentrer chez eux plus tôt dans la journée à cause du mauvais temps. Des employés du secteur privé se sont cependant plaints du fait qu’ils n’étaient pas concernés par cette décision.

Dans une déclaration à Inside News, Kevin Ramkelawon, Chief Executive Officer (CEO) de Business Mauritius a confié qu’un protocole sera très bientôt mis en application pour le secteur privé. « On travaille actuellement de concert avec tous les stakeholders, dont des agences gouvernementales pour établir un protocole en cas de pluie torrentielle. Et ce sera une réalité très bientôt », souligne-t-il. Avant d’ajouter que toute décision doit être prise, « avec l’aval du National Crisis Commitee». Notre interlocuteur poursuit en affirmant que la pluie torrentielle « est différente du passage d’un cyclone », précise-t-il.

Il y a, selon Kevin Ramkelawon, des points fondamentaux à prendre en considération. « Ce sont surtout des facteurs légaux qui doivent être peaufinés. Mais, on n’est pas loin de trouver une solution à cela ». En attendant quel est le protocole ? «  On fera des recommandations, qu’on les communiquera par la suite », fait-il ressortir.

Pour sa part, Atma Shanto, président de la Fédération des Travailleurs Unis (FTU) déplore le retard de la mise en application de ce protocole pour le privé. « Depi kan ti dire pou met sa. Mai ziska ler nanier pa finn fer… ! », martèle-t-il. Selon le syndicaliste, « il est grand temps que tous les employés de ce pays soient traités équitablement ! ».  Il animera un point de presse pour en dire plus sur le sujet, affirme-t-il.

Pluies torrentielles : bientôt un protocole pour le secteur privé