Plusieurs journaux américains touchés par une cyber-attaque
Les éditions West Coast du Wall Street Journal et du New York Timesont été touchées
Monde

Plusieurs journaux américains touchés par une cyber-attaque

Plusieurs journaux américains ont subi des perturbations majeures dans l’impression et la livraison samedi à la suite d’une cyberattaque. L’attaque a retardé la distribution du Los Angeles Times, du Chicago Tribune, du Baltimore Sun et d’autres titres appartenant à Tribune Publishing.

La société a déclaré avoir détecté des virus dans leurs systèmes vendredi et qui ont touché des journaux partageant le même site d’impression. L’attaque aurait eu lieu en dehors des Etats-Unis, selon les premières infirmations.

Les éditions West Coast du Wall Street Journal et du New York Times, qui partagent la même plate-forme de production à Los Angeles, ont également été touchées. « Nous pensons que l’intention de l’attaque était de désactiver l’infrastructure, plus spécifiquement les serveurs, au lieu de chercher à voler des informations », cite les médias américains.

La porte-parole de Tribune Publishing, Marisa Kollias, a confirmé cette information dans une déclaration, affirmant que le virus avait endommagé les systèmes de back-office utilisés pour publier et produire des journaux sur l’ensemble de nos propriétés.

Parmi les autres publications appartenant à la société figurent le New York Daily News, Orlando Sentinel et Annapolis Capital-Gazette, dont le personnel a été la cible d’une fusillade meurtrière plus tôt cette année.

Une autre publication, le Sun-Sentinel de Fort Lauderdale, a également été “handicapée ce week-end par un virus informatique qui a arrêté la production et entravé les lignes téléphoniques”, selon un article paru sur son site internet.

Plusieurs journaux américains touchés par une cyber-attaque