PMQT – Pravind Jugnauth : «Le FSA offre une ‘risk sharing guarantee’ de Rs 350 M à la DBM, destinée aux PME»
Une mesure, a-t-il indiqué qui résulte de plusieurs accords, signés en 2017 et 2018 avec quatre institutions locales, à savoir la Banque de développement de Maurice Ltd, MauBank Ltd, le Fonds pour l'Afrique Maurice (MAF) et le groupe SBM dans plusieurs secteurs d'intervention du FSA en faveur de Maurice.
Actualités Editor's Picks

PMQT – Pravind Jugnauth : «Le FSA offre une ‘risk sharing guarantee’ de Rs 350 M à la DBM, destinée aux PME»

Répondant à une question du député 1er député de Port Louis-Sud/Port Louis/Central, Reza Uteem par rapport au Fonds de Solidarité Africain (FSA), dans la tranche d’horaire du Prime Ministers’ Question Time (PMQT), le Premier ministre, Pravind Jugnauth a affirmé que le FSA a offert une ‘risk sharing guarantee’ de l’ordre de Rs 350 M à la Banque de Développement (DBM), destinée aux Petites et Moyennes Entreprises. Une mesure, a-t-il indiqué qui résulte de plusieurs accords, signés en 2017 et 2018 avec quatre institutions locales, à savoir la Banque de développement de Maurice Ltd, MauBank Ltd, le Fonds pour l’Afrique Maurice (MAF) et le groupe SBM dans plusieurs secteurs d’intervention du FSA en faveur de Maurice.

Outre la ‘risk sharing guarantee’ de Rs 350 M, destinée aux PME, Pravind Jugnauth a fait état de la création d’un fonds, doté à parts égales par MauBank Ltd et la FSA d’un montant initial de Rs 200 M qui servira à financer des projets dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture et prévoira un partage équitable des risques liés aux projets. Il a, également, parlé de la participation de la FSA à des véhicules financiers existants et nouveaux pour des projets devant être mis en œuvre par le MAF en Afrique.

«Il y a aussi l’utilisation de la garantie FSA pour mener à bien des projets sous la forme de partenariat public-privé établi par le MAF dans les zones économiques spéciales créées par Maurice dans des pays comme le Sénégal et la Côte d’Ivoire», a déclaré le Premier ministre.

Il y a aussi, l’acquisition, a-t-il souligné, d’une participation dans des véhicules financiers existants ou nouveaux développés par SBM.

Formulant sa question, Reza Uteem a demandé si, en ce qui concerne le FSA, il indiquera : (a) la contribution annuelle versée par le gouvernement à ce fonds, en indiquant s’il reste un montant dû à cet organisme ; (b) le nom du représentant du gouvernement siégeant au conseil d’administration, en indiquant le leurs conditions et c) le montant global de l’aide financière reçue d’entre elles par les entreprises mauriciennes?

S’agissant de la partie (a) de la question, le Gouvernement ne verse aucune contribution annuelle au Fonds de solidarité africaine (FSA). Au lieu de cela, tous les paiements effectués concernent le montant dû par Maurice au titre de l’augmentation du capital social.

«À la suite de l’engagement pris lors de la réunion du Conseil des gouverneurs de juillet 2008 concernant l’augmentation de capital, un accord révisé a été signé en décembre 2008, aux termes duquel notre capital social, qui s’élevait à Rs 92 M a été augmenté à Rs 264 millions. A ce jour, Maurice doit un montant de 150 millions de roupies à la FSA», a-t-il affirmé.

Il a soutenu de de noter que le Sénégal et la Côte d’Ivoire, où Maurice est en train de créer des zones économiques spéciales, font partie des 14 États membres de la FSA. C’est dans ce contexte que Maurice doit honorer ses obligations et a pris les dispositions nécessaires pour régler les montants restant dus au cours des deux prochains exercices, soit 75 millions Rs en 2019/20 et 75 millions Rs en 2020/21, a-t-il expliqué.

Pour ce qui est de la partie (b), Pravind Jugnauth a affirmé que Gérard Pascal Bussier, secrétaire financier adjoint, a représenté le gouvernement mauricien à plusieurs réunions jusqu’en mai 2017. Par la suite, M. Dharamraj Paligadu, directeur des affaires économiques et financières au ministère des Finances et du Développement économique, a représenté le gouvernement à la réunion du Conseil des ministres en juillet 2017.

S’agissant de la partie (c) de la question, Pravind Jugnauth a souligné que Maurice a bénéficié d’une assistance financière d’un montant de Rs 24 M roupies, en termes de bonification d’intérêts sur les emprunts contractés pour la construction d’un Sugar Bulk Terminal à Port Louis, ainsi que pour la construction de logements sociaux en faveur de 944 bénéficiaires.

PMQT – Pravind Jugnauth : «Le FSA offre une ‘risk sharing guarantee’ de Rs 350 M à la DBM, destinée aux PME»