Faits Divers

Policier le jour, «assistant» cambrioleur la nuit

L’habit ne fait pas le moine, dit-on. Qui aurait cru que Leeroy Monvoisin, un policier affecté à la Traffic Branch était impliqué dans une série de cambriolages ?  Alors là, personne ! Encore moins ses collègues. Et pourtant ce policier qui compte cinq années de services au sein de la force policière est loin d’être un enfant de coeur. Il a été identifié par un suspect. Il s’agit de Dylan Gourdin, un sans domicile fixe. Ce dernier a été arrêté à Caro Calyptus par les hommes de l’inspecteur Derochonee et du sergent Reedoye de la Criminal Investigation Division (CID) de Terre-Rouge, dans la soirée de mardi.
Dylan Gourdin  était soupçonné d’être impliqué dans une série de cambriolages perpétrés dans les régions suivantes : Baie-du Tombeau, Abercrombie et Riche-Terre. Le butin est estimé à plus d’un million de r oupie. Sous le feu roulant de questions des enquêteurs, Gourdin est passé aux aveux et a balancé le nom de son complice. Il s’agit, dit-il, du jeune policier Leeroy Monvoisin.
Leur mode opératoire : ils ciblent une maison. Gourdin lance des pierres sur les fenêtres pour s’assurer qu’il n’y a personne. Pendant ce temps, le policier Leeroy Monvosin fait le guet. « Letan mo rant dan lacaz dimun, li atann mwa lor simé. Si li truv enn dimun pe vini lerla li klaxonné pou fer mwa koné», a-t-il confié aux hommes de l’inspecteur Derochonee. C’est Leeroy Monvoisin qui le conduisait à bord de sa Honda pour commettre des coups. En contrepartie, le policier obtenait une somme d’environ Rs 2 000 pour chaque délit.
Après avoir enregistré la déposition du SDF, les limiers de la CID ont fait une descente au domicile du policier à Sainte-Croix, ce mercredi 26 septembre.  Ce dernier a été arrêté et conduit dans les locaux de la CID. Il a été formellement identifié par le SDF lors d’une parade d’identification.
Policier le jour, «assistant» cambrioleur la nuit