Actualités

Policiers suspendus touchant leurs salaires : Pravind Jugnauth souhaite des jugements rapides

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a dans une réponse parlementaire, hier, fait ressortir que son gouvernement fait tout en son pouvoir pour aider les policiers à mieux être équipé afin d’assurer la sécurité de la population.

Le chef du gouvernement dit reconnaître qu’il y a certaines brebis galeuses au sein de la force policière. Selon les chiffres recueillis auprès du Commissaire de Police, Pravind Jugnauth soutient qu’il y aurait 137 policiers qui sont suspendus pour des délits, dont 35 comptent plus de 5 ans de services.

Il déplore par contre le fait que jusqu’à présent, ces derniers perçoivent toujours leurs salaires. « C’est inexplicable ! », martèle-t-il. Pravind Jugnauth est d’avis que des régulations doivent changer. Ainsi, il dit ne pas comprendre pourquoi les cas ne sont pas résolus le plus vite possible.

Dans ce contexte, le chef du gouvernement demande à ce qu’il ait « des jugements rapide dans des cas impliquant les policiers ». En ce sens, explique-t-il, « ensemble avec l’Attorney General et le Commissaire de Police, nous travaillons dans le but de changer cette situation ».

Par ailleurs, Pravind Jugnauth concède qu’il y une formation psychologique à faire pour le bien-être des policiers. Evoquant les conditions dans lesquelles travaillent les policiers, il affirme que son gouvernement a beaucoup investi en terme d’infrastructure, surtout avec la construction de plusieurs postes de police à travers le pays. « Nous donnerons le support nécessaire pour que nos policiers soient motivés davantage… », lâche-t-il.

Policiers suspendus touchant leurs salaires : Pravind Jugnauth souhaite des jugements rapides