Politique: Atma Bumma, secrétaire-général du MP démissionne
Atma Bumma, secrétaire général du Mouvement Patriotique (MP) a soumis sa démission de toutes les instances en adressant sa lettre au président du parti, Jean-Claude Barbier, hier samedi 18 juillet.
Actualités Politique

Politique: Atma Bumma, secrétaire-général du MP démissionne

Atma Bumma, secrétaire général du Mouvement Patriotique (MP) a soumis sa démission de toutes les instances en adressant sa lettre au président du parti, Jean-Claude Barbier, hier samedi 18 juillet. Une démission qui prend effet à partir de ce dimanche. Tout laisse croire qu’il ne saura tarder à prendre une décision par rapport à son avenir politique.

“Le MP aujourd’hui n’est plus ce que nous voulions faire à sa création”, lance Atma Bumma dans sa dans sa lettre adressée à Jean-Claude et aux membres du Bureau National. ”[…] j’avais annoncé, dans un BN (Bureau National, ndlr) après les élections générales de 2019, que je vais probablement prendre une décision sur mon avenir politique. Je suis arrivé à la croisée de cet instant là”, confie-t-il.

Toutefois, au début de sa lettre, Atma Bumma écrit: “Je souhaite par la présente vous annoncer ma démission comme secrétaire général , membre du Bureau National et membre du MP, à partir de ce dimanche 19 Juillet 2020”, écrit Atma Bumma.

Il rappelle que voici, un peu plus de 5 ans de cela, il était avec Alan Ganoo, Joe Lesjongard, Kavy Ramano (aujourd’hui ministres au sein du gouvernement de l’Alliance Morisien, ndlr), parmi les pères fondateurs du Mouvement Patriotique et avoir décidé de son nom, sa couleur son symbole, son fonctionnement et sa genèse lors d’un grand rassemblement à l’auditorium d’Octave Wiehe à Reduit .

“Notre départ du MMM, le parti politique qui nous a fait naître politiquement ou qui pour certains a permis de continuer d’exister politiquement , avait pour principal objectif (officiel) de faire la politique autrement : direction collégiale, et la création d’un nouveau souffle politique à Maurice surtout avec le rejet électoral des deux plus grands partis du pays en 2014. Nous voulions être cette bouée de sauvetage à un électorat désemparé et désespéré”, affirme-t-il. Cela avant d’ajouter: “Mais le ver était dans le fruit dès le départ. Parce que le départ du MMM pour la plupart des cas n’était pas le fruit d’une réflexion, mais le résultat des égos blessés. Je me suis posé la question de savoir si le Mouvement Patriotique n’était pas, pour beaucoup, une somme de frustrations, ou juste un tremplin temporaire pour s’envoler ailleurs”

Arguant que les dirigeants avaient soutenu que le MP allait être “le Joker des prochaines élections générales ( 2019)”,  le démissionnaire dit noter: “La plupart des dirigeants qui ont créé le MP sont ministres ou au pouvoir. Laissant le MP en morceaux et dans l’opposition !! Le dernier coup fatal est venu du principal dirigeant du MP , le président lui-même , et à la veille des élections générales.” 

Affirmant que le MP aujourd’hui ne serait plus ce que les dirigeants voulaient faire à sa création, le démissionnaire consent que “l’électorat reste fidèle aux grands partis politiques.” 

Dans ce contexte, il fait remarquer que plusieurs membres du Bureau National “ont souhaité une réconciliation avec l’équipe de Ganoo.” “Il me semble qu’une majorité des membres serait favorable. Pour l’avenir de la Rose, ce serait peut-être une bonne option. Mais je l’ai toujours dis que je ne me retrouverais pas dans cette équation.” D’où son annonce faite lors d’un BN après les élections générales de 2019, qu’il allait probablement prendre une éventuelle décision par rapport à son avenir politique.  

Désormais, Atma Bumma dit se retrouver à la croisée des chemins. “Je souhaiterais aussi saluer le soutien et l’amitié que m’ont apporté les membres du BN du MP durant ces dernières années. Et vous souhaite tous bon courage et bon vent”, conclut-il.

Politique: Atma Bumma, secrétaire-général du MP démissionne