Politique: le nouveau “winning formula” de Paul Bérenger
Actualités

Politique: le nouveau “winning formula” de Paul Bérenger

Paul Bérenger pousse Navin Ramgoolam vers la sortie. Plusieurs sources internes au MMM indiquent que la stratégie du MMM serait de contraindre le leader des Rouges à partir. Remplacer Navin Ramgoolam à la tête du Ptr serait la priorité du leader des mauves pour ne pas rééditer la piètre performance de 2014.

Cette cuisante défaite est restée en travers de la gorge de Paul Bérenger. Et qu’il serait  de convaincre l’assemblée des délégués d’avaler cette couleuvre une nouvelle fois. Avoir un nouveau leader à la tête du Ptr, même si ce n’est pas Arvin Boolell, serait pour Paul Bérenger une condition essentielle pour aligner le coeur et la clé aux prochaines élections générales.

Paul Bérenger aurait même confié qu’il préférerait un non vaish à la tête du Ptr afin de pouvoir réunir les minorités et surtout aspirer à une formule à l’israélienne. Le seul macadam serait la place du coq dans cette équation, car le “front bench” ne pourrait pas accommoder Xavier-Luc Duval parce que traditionnellement le MMM a toujours défendu la position d’avoir un membre de la communauté tamoule dans la hiérarchie du gouvernement. 

Il faut se rappeler que le MMM avait sacrifié Samioullah Lauthan au profit de feu Jayen Cuttaree en 2000. Le leader des Mauves a confié à son entourage qu’il ne serait pas contre à l’idée d’aller au Réduit après 2 ans et demi de Primeministership inaugural en alliance avec le Ptr.

Certains au MMM pensent que cette stratégie si elle pourrait être réalisée serait une carte à jouer. Au Ptr, les velléités des dauphins ont été refroidies par le discours de Kewal Nagar.

Les Mauves semblent être plus intéressés à gérer les affaires du Ptr au lieu de consolider leurs bases et leurs branches qui continuent à s’assécher. Les snippers du week-end écrivent dans le journal du même nom ont déjà eu des instructions claires pour aller dans cette direction.

Politique: le nouveau “winning formula” de Paul Bérenger