Post-Genela: remettre Rodrigues sur les rails
Dans la même mouvance, le chef commissaire, Serge Clair, encadré de son équipe de commissaires, a tenu une conférence de presse en fin d’après-midi d’hier, lundi 11 février pour passer en revue la situation et remonter le moral du peuple rodriguais.
Actualités

Post-Genela: remettre Rodrigues sur les rails

Les pouvoirs publics à Maurice et à Rodrigues mettent les bouchées doubles en vue de remettre l’île sur les rails, après le passage du cyclone tropical Genela qui y a provoqué beaucoup de dégâts. Le gouvernement mauricien a décaissé une première tranche de Rs 35 millions pour venir en aide à la population rodriguaise durement touchée par le cyclone tropicale Genela.

Dans la même mouvance, le chef commissaire, Serge Clair, encadré de son équipe de commissaires, a tenu une conférence de presse en fin d’après-midi d’hier, lundi 11 février pour passer en revue la situation et remonter le moral du peuple rodriguais. Il a d’emblée remercié le Premier ministre, Pravind Jugnauth pour «son aide, soutien et considération pour les Rodriguais.»

Le bilan est lourd en termes de dégâts : outre le réseau électrique, coupé à 90% et celui du téléphone portable supprimé à 100%, six maisons ont été complètement détruites,  37 ont subi de gros dégâts et 180 ont été legèrement touchées. Le secteur agricole y a été gravement touché et les routes rendues impraticables. Toutes les plantations de pommes d’amour à Rivière Bananes ont été ravagées. «C’est la désolation après ce cyclone. La situation était critique avant le passage de Genela. La situation est d’autant plus critique après le passage de celui-ci», confie un planteur. «Nou finn perdi patates, manioc, pipangailles, calebasses…», avance un autre planteur.

Le bilan est lourd en termes de dégâts : outre le réseau électrique, coupé à 90% et celui du téléphone portable supprimé à 100%…

L’aéroport de Plaine Corail étant fermé, plusieurs passagers étaient bloqués dans l’île. Dès la levée de l’alerte cyclonique, Air Mauritius a pris des mesures palliatives pour rétablir la situation.

Par conséquent, l’avion de la police, le Dornier a été dépêché dans l’île en toute urgence, avec à son bord 640 kg de légumes et des semences.

Parmi les premières mesures prises : le réseau électrique y a été rétabli à 40% et les routes déblayées en vue de rendre fluide la circulation routière et de permettre aux Rodriguais de vaquer à leurs occupations.

Lors de sa conférence ce presse, Serge Clair a affirmé que des mesures ont été prises par rapport à l’élevage, la pêche et le logement.

Des décisions ont, également, été prises pour mener des opérations de nettoyage à travers Rodrigues, vu que plusieurs arbres ont été abattus, provoquant des branches cassées et autres débris. Il a affirmé que les services de 120 éboueurs de Rodclean ont été retenus pour une durée d’un mois pour nettoyer l’ensemble de l’île.

Post-Genela: remettre Rodrigues sur les rails
Des décisions ont, également, été prises pour mener des opérations de nettoyage à travers Rodrigues, vu que plusieurs arbres ont été abattus, provoquant des branches cassées et autres débris.

En sus de 640 kg de légumes acheminés dans l’île, hier, en vue d’éviter toute pénurie, le chef commissaire a souligné : «Nous allons importer des légumes pendant une période de deux mois par voie maritime en vue de prévenir une hausse de prix.»

Serge Clair a annoncé la mise en place de deux stations mobiles de traitement d’eau. «Toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour que les repercussions de ce cyclone ne dérangent pas notre vie. Nous accordons une attention spéciale aux attentes des Rodriguais», a renchéri Serge Clair.

Post-Genela: remettre Rodrigues sur les rails