Pradeep Jeeha: «Rs 5,2 milliards empochés par des barons sucriers»
L’ancien leader adjoint du MMM a, également, abordé la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’Opposition sur le Sugar Insurance Fund Board (SIFB), le 20 novembre dernier.
Politique

Pradeep Jeeha: «Rs 5,2 milliards empochés par des barons sucriers»

Pradeep Jeeha, l’un de principaux animateurs de la Plateforme pour un Nouveau MMM et un des responsables du Mouvement Ti Planter a animer une conférence de presse, à l’hôtel Saint Georges, Port-Louis, ce mercredi 28 novembre pour passer en revue les retombées du rassemblement de petits planteurs de cannes à l’Auditorium Octave Wiéhé le 5 novembre dernier. L’ancien leader adjoint du MMM a, également, abordé la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’Opposition sur le Sugar Insurance Fund Board (SIFB), le 20 novembre dernier. «De 2009 à ce jour, Rs 5,2 milliards ont été empochés par des barons sucriers», a martélé Pradeep Jeeha.

«Nous sommes ravis de la PNQ de Xavier-Luc Duval. De par cette question, il est venu confirmé qu’il y a eu maldonne. Au début, nous pensions que c’était le bout d’un iceberg. Mais en vérité, c’est un gros iceberg qui s’est désintégré», a affirmé l’ancien ministre du MMM.

Répondant à une question d’Inside News comment soutenir son argumentation par ce chiffre de Rs 5,2 milliards, Pradeep Jeeha a expliqué : «1/3 de la production de sucre est produit par les petits planteurs et 2/3 en sont produits par de gros planteurs et usiniers. Lorsqu’on arrive aux revenus par rapport au taux d’extraction, les petits planteurs perçoivent 20% et 80% vont aux gros planteurs et autres usiniers.» Par conséquent, il a précisé : «De 2009 à ce jour, les barons sucriers ont empoché Rs 5,2 milliards. Si le Fact Finding Committee va en profondeur de son son enquête, le SIFB devra vendre batiment et meubles pour pouvoir payer des compensations aux petits planteurs.» Arguant que la racine du mal se trouve au sein du Mauritius Sugar Syndicate, Pradeep Jeeha, expert-comptable de formation, a fait un appel aux instances décisionnelles : «Aret amenn SIFB a la banqueroute !»

Dans un autre volet de sa conférence de presse, l’ancien ministre Jeeha a accentué sur quatre des 12 résolutions, votées lors du Rassemblement des Petits Planteurs. Elles sont nommément : «(a) instauration par l’Etat d’un prix statutaire juste et rémunérateur de la tonne de cannes livrée aux moulins à partir de Rs 2 500/ la tonne et indexé annuellement ; (b) adoption d’un cadre juridique prévoyant la constitution d’une réserve minimale de terres pour la canne (Minimum land Area Reservation) par les barons sucriers afin de veiller à la réalisation des objectifs en matière de la production cannière ; (c) institution d’une enquête financière sur la répartition des revenus sucriers par le MSS et la MCIA au cours de ces 20 dernières années…»

Pradeep Jeeha: «Rs 5,2 milliards empochés par des barons sucriers»