Actualités

Pravind Jugnauth : « Air Mauritius a le soutien du gouvernement… »

« Air Mauritius a le soutien du gouvernement pour lui permettre d’être à la hauteur des défis futurs ». C’est ce qu’a déclaré Pravind Jugnauth, ce mardi 18 septembre. Le Premier ministre participait à l’ouverture de l’Aviation Day Mauritius à l’hôtel Sugar Beach à Flic-en-Flac.
Lors de son discours, Pravind Jugnauth a souligné que l’Aviation Day Mauritius a regroupé des leaders mondiaux et experts pour discuter des questions clés et de nouvelles tendances qui affectent l’industrie de l’aviation. Il s’est dit heureux que les discussions seraient aussi axées sur les Small Island Developing States (SIDS).

Pravind Jugnauth entouré d’Anil Gayan, Arjoon Suddhoo, Somas Appavou et Alexandre de Juniac.

Il a indiqué qu’un des énormes défis serait d’offrir une connectivité. Cela aidera ainsi le pays à mettre en place notre stratégie africaine et exploiter notre position stratégique entre l’Asie et l’Afrique.
Le Premier ministre a affirmé que le gouvernement continuera d’offrir « l’écosystème nécessaire » afin de placer Maurice comme une destination financière de choix en matière de locations d’avions et des transactions non seulement dans la région mais aussi mondialement.
Pravind Jugnauth a déclaré qu’en 2017, 1,34 millions de touristes sont arrivés à Maurice. Il s’attend à ce que cela dépasserait les 1,4 millions cette année.
De plus, il a fait ressortir que les profits touristiques s’accroîtront de 3,7% et atteindraient quelque 62,5 milliards en 2018. De fait, le défi du gouvernement est de faire en sorte que notre capacité aéroportuaire est adéquate à cette hausse attendue.
Brève discussion entre Pravind Jugnauth et Alexandre de Juniac, CEO d’IATA.

Plusieurs projets ont été donc initiés, dont la rénovation du Passenger Terminal au coût de Rs 225 millions. Les travaux seront achevés durant le premier trimestre de 2019.
Le chef du gouvernement a laissé entendre que l’Airports of Mauritius Ltd (AML) a l’objectif d’augmenter le volume de fret à quelques 90 000 tonnes en 2025. AML est donc à la recherche de nouveaux investisseurs qui pourraient s’établir dans un espace dédié à l’aéroport.
Pravind Jugnauth a précisé que même si Maurice est classifié dans la catégorie de « low threat », plusieurs mesures ont déjà été entreprises pour renforcer le système de sécurité à l’aéroport. De nouveaux équipements ont été installés tels que des détecteurs d’explosives liquides.
D’autre part, il a évoqué le parcours d’Air Mauritius est marqué de plusieurs jalons, à savoir avec l’acquisition de son premier Boeing 747SP 1984, qui a été le premier à voler le A340 dans l’hémisphère sud.
Pravind Jugnauth a aussi cité le lancement du programme de modernisation de la flotte la compagnie nationale d’aviation avec la livraison de deux A350 de pointe. Il a rappelé que ces deux avions font partie de la commande de 8 nouveaux appareils nouvelle génération.
« L’industrie de l’aviation fait face à de nouvelles menaces tous les jours mais c’est aussi vrai qu’elle offre une multitude de d’opportunités pour grandir et prospérer », a fait savoir le Premier ministre.
Pravind Jugnauth : « Air Mauritius a le soutien du gouvernement… »