Pravind Jugnauth : «J’ai à coeur l’éducation de nos jeunes»
Une initiative de la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), s’inscrivant dans le cadre de la Corporate Social Responsibility (CSR).
Actualités

Pravind Jugnauth : «J’ai à coeur l’éducation de nos jeunes»

Le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a participé à une distribution de manuels scolaires aux élèves du cycle primaire de certains quartiers (Vuillemin, Sainte Cathérine, Petit Verger…), à St Pierre, ce 9 janvier 2019. Une initiative de la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), s’inscrivant dans le cadre de la Corporate Social Responsibility (CSR).

«J’ai toujours eu à cœur l’éducation de nos jeunes. Cela a toujours été une priorité pour mon équipe et moi d’investir dans l’éducation de nos jeunes», a affirmé Pravind Jugnauth dans son discours de circonstance aux côtés de ses deux colistiers, en l’occurrence la ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchmoomun et le ministre des TIC, Yogida Sawmynaden, ainsi que le PPS, Raj Rampertab.

«Cela a toujours été une priorité pour mon équipe et moi d’investir dans l’éducation de nos jeunes», a affirmé le Premier ministre qui a procédé à une distriction de manuels scolaires, à St-Pierre, cet après-midi.

Il a remercié la MDFP pour sa louable initiative de venir en aide aux enfants nécessiteux. «La MDFP est venue distribuer de manuels scolaires aux écoliers, issus de ces régions, où malgré la gratuité de l’éducation, il y a certains parents qui éprouvent des difficultés pour acheter des livres et des manuels scolaires pour leurs enfants et aider ceux-ci à poursuivre leurs études ou encore assurer de leur avenir», a souligné le Premier ministre.

Rappelant la période qu’il était ministre des Finances, il a dit avoir œuvré et pris la décision pour subventionner les frais des examens du School Certificate (SC) et du Higher School Certificate (HSC). «Malheureusement, à cette époque il y avait le gouvernement du Ptr qui avait enlevé les subventions sur les frais d’examens du SC et du HSC. Fort heureusement, lorsque nous étions revenus au pouvoir, nous les avions réintroduites», a soutenu Pravind Jugnauth. Pour lui, cela constitue un grand avancement pour l’éducation des jeunes.

De ce fait, le Premier ministre a dit vouloir aller plus loin. «Il y a des élèves qui excellent dans leurs études secondaires, mais leurs parents n’ont pas les moyens pour investir dans leurs études supérieures. Désormais, nous marquons l’histoire de ce pays en introduisant la gratuité de l’enseignement tertiaire dans les universités publiques, à savoir l’Université de Maurice, l’UTM et les autres institutions tertiaires publiques», a soutenu Pravind Jugnauth. Il a maintenu qu’il n’y a plus d’obstacle pour l’enfant mauricien à poursuivre des études tertiaires.

Affirmant que la vision gouvernementale ne s’arrêtera pas ici, le Premier ministre a évoqué 14 000 jeunes qui obtiendront un emploi dans un proche avenir, ainsi que le placement d’un certains nombre de stagiaires dans certains secteurs : YEP ( 3 500 jeunes) ; SME Employment Scheme ( 3000 jeunes) ; Work at Home ( 3 500 jeunes)…«Aussi, nous allons placé des gradués dans certains secteurs et qui percevront Rs 14 000 sur une base mensuelle pendant deux ans», a souligné Pravind Jugnauth.

Pravind Jugnauth : «J’ai à coeur l’éducation de nos jeunes»