Pravind Jugnauth: «Le Musée Intercontinental de l’Esclavage sera réalisé en deux phases»
«De visiteurs étrangers qui viennent à Maurice pourront se rendre à l’évidence de notre histoire et de notre passé. C’est un devoir de mémoire», a souligné le Premier ministre
Actualités

Pravind Jugnauth: «Le Musée Intercontinental de l’Esclavage sera réalisé en deux phases»

«Le projet de Musée Intercontinental de l’Esclavage («Intercontinental Slavery Museum») sera réalisé en deux phases»: propos du Premier ministre, Pravind Jugnauth dans le cadre des célébrations marquant le 185e anniversaire de l’Abolition de l’Esclavage. C’était lors de l’inauguration de l’Open Air Slavery Museum, à Trou Chenille, Le Morne, samedi 1er février. 

«De visiteurs étrangers qui viennent à Maurice pourront se rendre à l’évidence de notre histoire et de notre passé. C’est un devoir de mémoire», a souligné le Premier ministre. Il a rappelé que l’Intercontinental Slavery Museum sera aménagé dans la capitale de Port-Louis, plus précisément dans les locaux de l’ancien hôpital Militaire qui remonte à l’époque de la colonisation française (1715-1810, ndlr).

Il faut dire que le ministre des Arts, de la Culture et de la Communication du Sénégal, Abdoulaye Diop en sa qualité d’invité d’honneur aux célébrations marquant le 185e anniversaire de l’Abolition de l’Esclavage a eu l’occasion de visiter le Musée Intercontinental de l’Esclavage et l’Aapravasi Ghat, hier dimanche 2 février.

Le comité chapeautant le projet de Musée Intercontinental de l’Esclavage étant placé sous la présidence de Jean Maxy Simonet, qui vient de prendre sa retraite en tant que Secretary of Civil Service, Pravind Jugnauth a souligné que lors de la réunion du Conseil des ministres, vendredi 31 janvier, a avalisé le détails de ce projet en lui donnant une entité: Intercontinental Slavery Museum (ISM) Mauritius, un société à capitaux publics.

Le Chef du government a expliqué que les travaux comprennent «la réhabilitation de l’ensemble de cette ancienne bâtisse, ainsi que les espaces à l’intérieur, lesquels étaient utilisés à l’époque de l’esclavage.» 

«Nous n’allons touché à aucune structure existante, cela d’autant plus que le bâtiment se trouve dans la buffer zone de l’Aapravasi Ghat. Nous avons à y entreprendre des travaux en profondeur. Il est impérieux pour nous d’obtenir le feu vert des autorités»,  a maintenu Pravind Jugnauth. Avec l’avènement de ce projet, le Chef du government, cette région de Port-Louis sera extraordinaire. «Cette partie de la capitale est riche d’histoire de Maurice. En sus de l’Aapravasi Ghat qui témoigne l’arrivée des travailleurs engagés de l’Inde, le Musée Intercontinental des Esclaves démontrera comment des esclaves ont fait leur chemin», a déclaré le Premier ministre.

Le projet de musée de l’esclavage ayant franchi une étape cruciale au cours de la semaine écoulée avec la mise en place de l’Intercontinental Slavery Museum Mauritius Co Ltd, celle-ci a eu pour attributions d’aménager et d’assurer la gestion du musée.

De ce fait, les vestiges de l’ancien hôpital Militaires, a été presque totalement vidé de tout ce qu’il y avait à l’intérieur. Selon nos renseignements, l’appel d’offres pour y entreprendre des travaux de réhabilitation a été lancé. Aussi, il est souligné qu’un soft launch du Musée Intercontinental des esclaves est prévue à brève échéance, cela en vue de permettre aux citoyens de se familiariser avec les expositions qui s’y tiendront et qui reposent beaucoup sur la technologie.

Pravind Jugnauth: «Le Musée Intercontinental de l’Esclavage sera réalisé en deux phases»