Pravind Jugnauth : « On demande à la Grande-Bretagne de nous retourner les Chagos le plus rapidement possible »
Actualités Editor's Picks

Pravind Jugnauth : « On demande à la Grande-Bretagne de nous retourner les Chagos le plus rapidement possible »

Avant de prendre l’avion pour New York, pour défendre la cause chagossienne à l’assemblée générale des Nations Unies ce 22 mai, le Premier ministre a commenté la date de la présentation du prochain Budget, qu’il communiquera, selon lui, à son retour au pays. Dans la foulée, il a confirmé que les élections partielles dans la circonscription No.6, Piton Rivière du Rempart, aura bel et bien lieu. C’était lors de l’inauguration de la Gare de Piton samedi après-midi.

« J’aurais souhaité ne pas avoir à voyager dans une période où je me retrouve en pleine préparation du Budget. Mais la responsabilité du devoir d’état fait que je n’ai pas le choix. Je ferais de sorte de revenir le plus vite possible pour revenir travailler sur le Budjet. La date de la présentation sera communiquée la semaine prochaine, à mon retour au pays », a-t-il déclaré à la presse.

Pour ce qui est des élections, le Chef du gouvernement dira que : « j’ai toujours dit qu’il y aura une élection partielle au No.6. Le moment venu et quand la date va être fixée vous allez voir que ce sera fait ».

« Déterminé à récupérer Chagos… »

Évoquant sa mission à New York, Pravind Jugnauth a déclaré qu’il est plus que déterminé à récupérer de Chagos et s’est dit confiant. « Les Nations Unies vont traduire toutes les recommandations faites dans le jugement. Ce n’est sujet à aucune ambiguïté. Dans le jugement, il est bien clair que ce n’est pas une question bilatérale, mais de décolonisation. Selon le jugement, L’Angleterre a occupé illégalement les Chagos pendant tout ce temps. On demande à la Grande-Bretagne de retourner les Chagos le plus rapidement possible à la République de Maurice et aussi demande à tous les pays d’aider afin d’atteindre cet objectif », a dit le Premier ministre.

Il ajoutera qu’il trouve « malheureux et dommage que l’Angleterre, qui est un pays qui est supposé respecter les institutions internationales, des droits de l’homme et prôner le ‘natural justice’ – ne respecte pas le jugement. » Il trouve dommage aussi que les Américains continuent à soutenir les Britanniques sur le dossier Chagos. « Mais nous, nous continuions la lutte pour récupérer notre territoire. »

Une nouvelle gare routière à Piton

Avant ces déclarations, le Premier ministre avait procédé à l’ouverture officielle de la gare de Piton. Une gare flambant neuf qui facilitera la vie des habitants et que Pravind Jugnauth qualifie « agréable avec un look moderne ». Lors de son intervention à cette fonction, le Premier ministre cependant la responsabilité des habitants de la localité pour inculquer une culture citoyenne afin d’entretenir cette infrastructure. « Gouvernement ne dort pas et ne laisse pas des dossiers dans les tiroirs. On agit et on a la volonté politique de faire des développements. » Il a tiré à boulets rouges sur l’ancien ministre, Anil Baichoo, « En 2013 l’ancien ministre Baichoo a déclaré qu’il fallait construire des drains dans le nord. Le ‘working order’ était déjà on, mais pour de raisons que l’on ignore le projet a été annulé avec les conséquences que l’on sait. Et c’est lui qui a cancelled’ le projet le 25 octobre 2013 », a avancé le Premier ministre en brandissant le document. Il a parlé d’autres projets en cours et d’autres dans d’autres régions de l’ile, qui vont améliorer considérablement la vie des citoyens. « Maurice est un immense chantier. On est arrivé à une époque où les contracteurs sont engorgés de travail. »

Pravind Jugnauth : « On demande à la Grande-Bretagne de nous retourner les Chagos le plus rapidement possible »