Décisions du Cabinet: retombées de la Résolution de Maurice sur les Chagos…
Primo, le Cabinet a pris note des résultats de la récente mission du Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth à Londres et à New York par rapport au dossier Chagos.
Actualités

Audio – Pravind Jugnauth : « Ou bizin réalisé bann pays européens même pas fine soutenir la Grande Bretagne… »

Pravind Jugnauth a, des États-Unis, fait une déclaration à Inside News après la grande victoire diplomatique aux Nations Unies. Le Premier ministre a d’abord rappelé que le 22 juin 2017, quand la première résolution a été votée et le 25 février 2018 lorsqu’une « Advisory Opinion » de la Cour Internationale de Justice (CIJ) et qu’aujourd’hui c’est la troisième occasion historique de la République de Maurice après une longue lutte de la décolonisation.

« C’est vraiment enn très grand victoire pour tous bann citoyens y compris biensûr bann camarad Chagossiens. Et maintenant ki l’assemblée générale inn établir bann modalité pou complète décolonisation et ki l’Angleterre bizin met fin dans so l’admistration dans 6 mois. Donc mo bizin dire ki c’est enn l’autre moment historique pou nou, » a fait ressortir Pravind Jugnauth.

Il dira aussi que c’est une vote massive de 116 votes pour et que 6 votes contre. Et cela malgré les pressions énormes exercées par la Grande Bretagne et les États Unis sur les capitales et auprès des ambassadeurs à New York. « Depuis mo même mo là, mone témoigné kumanière bann pression ki fine fer lors certain pays. Mais malgré tout sala nou fine gagne enn victoire extra ordinaire, » avance le Chef du gouvernement mauricien.

Pravind Jugnauth ajoutera que c’est réconfortant de constater que plusieurs pays européens ont voté pour Maurice et que mise à part la Hongrie, aucun pays n’a apporté son soutien à la Grande Bretagne. Dans ce contexte, il saisit cette occasion une fois de plus pour remercier tous les pays qui ont voté en faveur de Maurice et tous ceux qui ont travaillé jour et nuit.

Par ailleurs, Pravind Jugnauth se dit choquer par le stand du représentante de la Grande-Bretgane. « Zot encore retorique et zot encore p koze bann kestions  billatérales, c’est-à dire ki nou finn fer enn subterfurge pou alle devant la CIJ. Mo truv ça franchement extremememt choquant. L’Anglettere li enn pays ki ena le respect de l’institution et surtout ki plus grand institution ki ena dans le monde fine trancher et fine dire c’est pas enn question bilatérale mais de décolonisation. Zot finn viole la loi international et c pourquoi conclusion de ça la Cour la fine dire retourne Archipels des Chagos à Maurice, » dit le Premier ministre.

Pravind Jugnauth a fait ressortir que la lutte continue et il y a d’autres initiatives que le Premier ministre réfléchit pour les prochaines manoeuvres. « C’est enn l’autre l’ocassion kot lemonde pe condamne gouvernment Anglais, surtout kan ou réalisé bann pays européens pas fine soutenir zot. Et zot nombre de vot ki zot fine gagné c 6 selma et cela veut tout dire. Si l’Angleterre continué être tetu et continué alle dans mové côté de l’histoire, c’est dommage pou zot, » conclut le Premier ministre.

Pravind Jugnauth : « Ou bizin réalisé bann pays européens même pas fine soutenir la Grande Bretagne… »