Actualités

Prem Konjoo : « Il n’y a pas d’espèces envahissantes dans nos eaux… »

Le MOI et la Shipping Division du ministère de l’Economie océanique et des Ressources marines exercent un contrôle strict sur les eaux de ballast des navires faisant escale au port de Port Louis pour empêcher les espèces exotiques et envahissantes d’entrer dans nos eaux.

Des études menées à Port Louis et à Port Mathurin ont révélé qu’il n’y a pas d’espèces envahissantes dans nos eaux. De plus, que chaque fois qu’il y a une prolifération d’une certaine espèce locale de poissons en raison des changements climatiques ou des conditions climatiques et d’autres raisons, des dispositions sont prises par ledit ministère, en collaboration avec les ONG et d’autres ministères pour participer à l’élimination de ces espèces.

Prem Konjoo persiste et signe : « Jusqu’à présent à l’île Maurice et à Rodrigues, nous avons été constamment à la recherche de toute espèce entrant dans nos eaux et il est très, très important parce que nous avons eu de nombreuses réunions avec des étrangers pour savoir si nous avons des eaux de ballast, des espèces étrangères qui viennent dans nos eaux. C’est très important parce que cela peut donner lieu à n’importe quoi. »

Le ministre avance que son ministère prend toutes les précautions car le port est important, tout peut entrer dans les eaux, « surtout si nous avons des choses qui peuvent causer des dommages à la santé des gens. Nous prenons toutes les précautions. Jusqu’à présent, rien n’a été découvert dans nos eaux, » ajoute Prem Konjoo.

Prem Konjoo : « Il n’y a pas d’espèces envahissantes dans nos eaux… »