Présidence de la République: Roopun, Jhugroo, Labelle et Boissézon dans la course
Lors de la séance parlementaire de ce lundi 2 décembre, à 11h30, les deux noms seront dévoilés.
Actualités Politique

Présidence de la République: Roopun, Jhugroo, Labelle et Boissézon dans la course

Fin du suspense sur l’identité de celui qui sera président de la République de Maurice et celle de celui/celle qui occupera le poste de la vice-présidence, aujourd’hui. Lors de la séance parlementaire de ce lundi 2 décembre, à 11h30, les deux noms seront dévoilés. S’ensuivra la prestation de serments de deux premiers Chefs de l’Etat, lors d’une cérémonie à la State House à 16 h 30, cet après-midi.

Si à ce stade rien n’a transpiré du côté du PMO, sur les noms des deux nouveaux locataires de la State House, selon nos recoupements, à l’Hotel du gouvernement, d’autres noms sont les plus cités.  Au départ, les deux noms cités étaient Keshoe Parsad Matadeen à la présidence et Françoise Labelle, à la vice-présidence, respectivement.

Entre-temps, les donnes auraient changé. Tout laisse croire qu’avec le désistement de l’ancien Chef juge Matadeen, le choix du gouvernement de l’Alliance Morisien se porterait sur Prithiviraj Roopun ou Mahen Jhugroo pour devenir président de la République. Pour ce qui est du poste de la vice-présidence le choix se joue entre Françoise Labelle et Eddy Boissézon.

Alors que Prithiviraj Roopun, avoué de formation, était ancien ministre des Arts et de la Culture du gouvernement sortant et ancien Speaker de l’Assemblée Nationale, Mahen Jhugroo était ministre du Logement et des Terres au sein de Lalians Lepep. Si Prithiviraj Roopun n’a pas obtenu d’investiture aux dernières législatives du 7 novembre, Mahen Jhugroo a été battu lors de cette joute électorale.

De même, Françoise Labelle, ancienne PPS sous le gouvernement MSM-MMM ( 2000-2005), passée désormais à la Plateforme Militante, a été battue aux dernières élections générales au No 17 (Curepipe/Midlands). Idem pour l’ancien ministre de la Fonction Publique et des Réformes administratives, Eddy Boissézon, un ancien du MMM, devenu secrétaire général du Muvman Liberater, a échoué aux dernières législatives.

Présidence de la République: Roopun, Jhugroo, Labelle et Boissézon dans la course