Propos orduriers de Navin Ramgoolam : silence radio de l’opposition
Certains ont leurs téléphones portables éteints. De même, nombreux sont ceux les dirigeants du Parti Travaillistes qui ne veulent pas ou qui hésitent d’en faire des commentaires.
Actualités Editor's Picks

Propos orduriers de Navin Ramgoolam : Silence radio de l’opposition

Silence radio face aux propos orduriers et vulgaire de Navin Ramgoolam, proférés à l’adresse de membres du personnel de la MBC qui ont voulu lui offrir de bouteilles d’eau à boire, ainsi qu’autres dirigeants du Ptr, lors de la manifestation devant les locaux de la station nationale de radio et de la télévision, hier. Certains ont leurs téléphones portables éteints. De même, nombreux sont ceux les dirigeants du Parti Travaillistes qui ne veulent pas ou qui hésitent d’en faire des commentaires.

«Je n’ai pas témoigné de tels propos», lâche sèchement le député du Ptr, Ritesh Ramphul à Inside News, ce dimanche 17 mars. Tonnant dans le même sens, Osman Mahomed, autre parlementaire se défend : «Je n’étais pas sur place. Etant à l’extérieur, je n’ai rien entendu. Donc, je ne peux pas en faire de commentaires. Si mo ti tende ek mo zorey, mo ti pou capav commente.»

De son côté, l’ancien ministre des Infrastructures Publiques, Anil Baichoo, contacté au téléphone, il nous demande de lui rappeler dans cinq minutes, vu qu’il est en ligne sur un autre téléphone. Joint au téléphone à l’échéance fixée, Anil Baichoo après avoir écouté la question, s’est vite dédouané. «Je vous rappellerai dans cinq ou dix minutes», a-t-il insisté.  Plus de deux heures se sont écoulées, l’ancien ministre rouge n’est jamais revenu vers Inside News.

Dans le camp du PMSD, le secrétaire général, Mamade Kodabaccus s’est gardé de faire des commentaires. «Je n’étais pas sur place. Je ne peux pas faire des commentaires»,  a-t-il affirmé. Pour sa part, le député Adrien Duval a soutenu : «Je n’ai pas suivi le JT de la MBC, hier soir, cela d’autant que j’étais pris avec le congrès des femmes du PMSD.» Toutefois, lorsqu’il a été mis au parfum de la teneur des propos vulgaires et orduriers du leader des Rouges qui aspire à redevenir Premier ministre, Adrien Duval a lâché : «De toute façon, il faudra laisser au peuple de tirer sa propre conclusion.» Il a promis de revenir vers nous après le visionnage de la vidéo, mais en vain.

Propos orduriers de Navin Ramgoolam : Silence radio de l’opposition