Actualités

« P’tite main verte » : Quand le Rotary Club de Phoenix cultive l’autosuffisance alimentaire

Tendre vers plus d’autonomie surtout après la pénurie de certains aliments durant le confinement ! C’est dans cette optique que le Rotary Club de Phoenix a mis en place l’initiative « P’tite main verte », avec le soutien de l’ambassade des États-Unis, dans le cadre de la Journée mondiale de l’alimentation. Le projet se fera en trois phases : School Gardening, Community Gardening et Educational Project. Le lancement de la première étape aura lieu à la H. Chooromoney Government School, à Quatre-Bornes, où un espace de 38 m2 sera aménagé pour la culture de divers plantes et légumes.

« Notre objectif est d’éduquer, d’aider et de guider les familles vivant dans la précarité sur l’autosuffisance alimentaire. Avoir son petit potager et cultiver des légumes et autres épices de manière durable les aideront à faire pas mal d’économies. La première phase sera lancée à l’école H. Chooroomoney, car nous sommes convaincus que le meilleur moyen d’atteindre notre but est de sensibiliser les plus jeunes à ce sujet et leur donner les outils pour ce faire », explique Rooma Narrainen, présidente du Rotary Club de Phoenix.

Ainsi, en espace de 38 m2 sera alloué pour ce projet au sein de l’établissement scolaire. 80 élèves seront impliqués (deux classes de Grade 4 et deux de Grade 5, ainsi qu’une Special Education Needs (SEN) Unit. 15 barils d’eau bleus (coupés en deux pour obtenir 30 «bacs») y seront placés et des graines (légumes, herbes aromatiques, fraises, plantes médicinales et des fougères) y seront plantées et du compost ajouté. La récupération des eaux de pluies servira à l’arrosage. Les élèves auront aussi chacun un pot individuel avec des plants et qu’ils pourront emmener à la maison.

Et quid des deux autres phases ?

Pour la phase 2 – le Community Gardening –, le Rotary Club de Phoenix envisage une approche plus large où les parents recevront des plants en pot et des « bacs » pour cultiver leurs propres légumes et autres herbes aromatiques à la maison. Cette phase cible quelque 30 familles dont les enfants fréquentent l’école H. Chooroomoney. Chacune bénéficiera d’un « garden pack »et 30 membres du club accompagneront, chacun, une famille.

Quant à la phase 3 – l’Educational Projet –, l’objectif est de sensibiliser les gens à la sécurité alimentaire. Des experts du Food and Agricultural Research & Extension Institute (FAREI) partageront leur savoir-faire avec les Rotariens, qui par la suite produiront un eBooklet, avec des conseils et informations de base qui permettront les ménages d’avoir leur propre jardin.