Ivan Collendavelloo: «Le CEB a alloué Rs 363 M allouées à sa filiale Fibernet Ltd»
: c’est la réponse du DPM et ministre de l’Energie et des Services publics, Ivan Collendavelloo à une question du député Arvin Boolell par rapport à l’annulation des travaux, couvrant les régions de Stanley, Palma, Hugnin, Bassin, Trèfles et Victoria en 2015.
Actualités

PWSP – Collendavelloo: «[…]De grosses négligences au niveau du ministère et de la WMA»

«En 2018, le PAC (Public Accounts Committee, ndlr) sous la signature d’Aurore Perraud a relevé de grosses négligences au niveau du ministère de tutelle et de la WMA (Wastewater Managemt Authority, ndlr) dans l’évaluation de la portée et de la pertinence valeur des travaux avant de lancer l’appel d’offres pour le projet»: c’est la réponse du DPM et ministre de l’Energie et des Services publics, Ivan Collendavelloo à une question du député Arvin Boolell par rapport à l’annulation des travaux, couvrant les régions de Stanley, Palma, Hugnin, Bassin, Trèfles et Victoria en 2015.

Poursuivant sa réponse, Ivan Collendavelloo a encore fait référence aux observations faites par le PAC. «Le Comité a noté avec préoccupation l’augmentation du coût de ce projet. Il a fait remarquer que les membres du bureau de la WMA étaient d’accord avec le comité pour dire que “la portée de l’offre était ouverte à des abus car la valeur des travaux était basée sur sur une conception qui devait être préparée et finalisée par le contracteur après la l’attribution du contrat.”

Ainsi, pour ce qui est de la mise à exécution du Plaine Wilhems Sewerage Project (PWSP), le DPM Collendavelloo a souligné que la partie à, laquelle s’intéresse Arvin Booell, est le Lot 1A, dont le contrat initial a été revisé à la hausse passant de Rs 2, 8 milliards à Rs 3, 9 milliards, soit une hausse de 40%. Et l’extension du contrat du 31 mai 2014 au 10 novembre 2017. Par conséquent, Ivan Collendavelloo a révélé que seules 6 800 maisons au lieu de 13 000 avaient été raccordés à réseau de tout-à-l’égout.

Par conséquent, il fait état des observation du ministère des Finances qui a déclaré que, compte tenu du fait que les projets de la WMA connaissent des dépassements de coûts conséquents, le ministère de tutelle devrait mener le projet, assurer la mise en œuvre et la gestion pour comprendre les raisons pour lesquelles «les objectifs initiaux du projet n’ont pas été atteints et pourquoi les connexions internes ont été effectués là, où il n’y a pas de réseau de tout-à-l’égout»  En dépit de ces observations, la WMA, le 4 novembre 2014, la WMA a donné des instructions au consultant à émettre l’ordonnance de modification pour un montant net de Rs 3, 920.360.438,42 (excluant TVA).

 «Tout cela s’est passé avant ma prise de fonction en tant que ministre responsable de la WMA et à un moment où le PMSD et le Parti Travailliste étaient en charge de cette autorité», a-t-il ajouté.

Rappelant que le PWSP a été mis en œuvre en 3 lots, le DPM a souligné que le député Boolell fait référence au lot 1A, qui, dans le contrat initial, couvrait les régions susmentionnés. Les documents de conception, de conception et d’appel d’offres pour l’ensemble du PWSP, développé par le consultant Montgomery Watson en 2003, consistait uniquement en une étude de site général sans description topographique détaillée.

Le 19 octobre 2009, avec l’approbation du CPB, a-t-il indiqué, la WMA a attribué le contrat du lot 1A au joint-venture Thymian Holdings Gbr / Sotravic Ltée pour Rs 2, 842.498.362.59 (TVA incluse). «Les travaux, qui comprenaient 102 km de conduits d’égout, 13 000 raccordements de maisons et le remplacement de conduits de la CWA vieilles de 50 km, devraient être achevés en mai 2014. En 2011, le contracteur a déclaré qu’il y avait une augmentation dans les longueurs passant de 102 km à 142 km. Le coût révisé serait de Rs 3,2 milliards de roupies», a expliqué Ivan Collendavelloo avant de révéler: «Le 20 juillet 2012, sans obtenir d’autorisation financière, le Board de la WMA a approuvé la modification, en portant le montant du contrat de Rs Rs 2 842.498.362 à Rs 3.940.326.977 et l’extension du contrat du 31 mai 2014 au 10 novembre 2017.» En août 2012, a-t-il fait remarquer, la WMA a fait une demande de fonds supplémentaires.

Il a souligné que dans son rapport de 2012, le directeur de l’audit notait que: «Project cost will increase by some Rs 864 millions. Had detailed house to house survey and detailed topographical survey done prior to inviting tenders for the project, it could have the following effects: With a well-defined scope of works, competitive prices could have been obtained from several potential bidders for each aspect of the works. Moreover in this project, the surveys were carried out by the Contractor after award of contract. Thus the Contractor carried out survey of works to be done by himself.»

Ivan Collendavelloo a affirmé qu’en mars 2015, après avoir pris note des observations du directeur de l’audit, le gouvernement a recommandé à la WMA de clore le contrat avec l’achèvement des travaux entrepris dans la partie nord des zones, avec une augmentation de 285 120 386,40 Rs, soit une variation de 10% du coût du contrat d’origine.

S’agissant de la 2e  partie de la question, il a dit avoir été informé par la WMA qu’elle envisage la mise en place de travaux de tout-à-l’égout dans les régions de La Source, Palma, Route Bassin, Frontière Ouest, Seeneevassen, Mgr Leen, Rotin et Pusspass Avenue par phases. Il mène actuellement des enquêtes au Route Bassin, Ramdanee Lane et Jackson Avenue.

Arvin Boolell et Ravi Rutnah qui sont revenus à la charge ont réclamé qu’une enquête soit instituée dans le cadre de tous les manquements de ce projet.

PWSP – Collendavelloo: «[…]De grosses négligences au niveau du ministère et de la WMA»