Actualités

« Rajesh Bhagwan p rod sauv zis so lapo dan No. 20 »

Pour Ken Fong, il est clair aujourd’hui que le No. 20 n’est plus la circonscription des militants. Trois semaines et demie que lui et ses colistiers, Gilles L’Entêté et Toolsyraj Benydin, enchaînent les portes à portes jusqu’à fort tard, le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill raconte que les gens les accueillent à bras ouverts. « Zot konn mo bilan en tan ke maire et zot konn bilan gouvernma Jugnauth. »

Les gens se souviennent de ce que nous avons accompli durant ces dernières années et non ce que les autres n’ont pas pu faire bouger même en étant dans l’Opposition. Le peuple est intelligent. Les pseudonymes tels que Bulldozer, par exemple, a fait son temps. Bulldozer doit se dire que toute chose change et que les gens finissent par la voir d’un autre œil.

« Si nou bizin gueté bien, li la depi 1983 et line passe so letan dan lopposition. Apar poz kestion dan parlman ki line fer. » Aujourd’hui, dit Ken Fong, Rajesh Bhagwan fait cavalier seul dans la circonscription durant la campagne. « On ne voit seul, sans ses deux autres camarades, Quirin et Foo Kune. Couma dir li p rod sauv zis so lapo dan sa eleksyon la. »

« Rajesh Bhagwan p rod sauv zis so lapo dan No. 20 »