Rapatriement: le 1er vol d’Emirates avec 289 passagers arrive à Maurice, ce samedi 11 juillet
Il est soutenu que sur ce vol spécial d’Emirates EK 701, nos compatriotes proviennent de 17 pays différents, Pakistan, Etats-Unis, Arabie Saoudite, Mali, Japon, Ukraine, Soudan…, pour ne citer que ceux-là.
Actualités

Rapatriement: le 1er vol d’Emirates avec 289 passagers arrive à Maurice, ce samedi 11 juillet

Le 1er vol d’Emirates post-confinement avec à son bord 289 passagers arrive à Maurice, ce samedi 11 juillet à 9h10, confirme-t-on au ministère des Affaires Etrangères, hier après-midi. Il est soutenu que sur ce vol spécial d’Emirates EK 701, nos compatriotes proviennent de 17 pays différents, Pakistan, Etats-Unis, Arabie Saoudite, Mali, Japon, Ukraine, Soudan…, pour ne citer que ceux-là “a été le plus délicat à monter vu la disparité des situations et les contraintes liées à la propagation de COVID dans les pays de départ.”  Mention est faite de certaines difficultés liées à l’identification des centres de dépistage et l’obtention des résultats à l’heure voulue afin permettre aux passagers concernés de prendre l’avion. 

“Cette opération a pu avoir lieu en étroite collaboration du ministère des affaires étrangères, Emirates et une douzaine de missions, notamment du Washington, de New York, Canberra, Riyadh, La Russie, l’Egypte, Genève, Londres, Addis Abbaba et Pakistan”, souligne le ministère des Affaires Etrangères. 

En revanche, huit personnes, dont six du Pakistan, une de UAE et une de l’Arabie Saoudite, ayant été testées positives n’ont pas pu prendre ce vol.

Compte tenu du grand nombre de passagers qui ont exprimé le voeu d’être rapatriés de ces pays, il est soutenu qu’une liste de priorité a été établie pour chaque pays sur la base des critères suivants: (i) ceux qui sont allés à l’étranger suivre un traitement médical; (ii) personnes âgées; (iv) familles accompagnées de tout-petits et de mineurs et; (v) étudiants et autres citoyens en détresse.

“Aux États-Unis et au Canada, l’exercice de rapatriement se concentre principalement sur les étudiants de diverses régions du Canada et des États-Unis, à savoir Guelph, Halifax, Montréal, Ontario, Ottawa, Toronto, Vancouver en provenance du Canada et de la Floride, de la Californie, Denver, New York et des personnes en détresse de Washington, San Francisco et Massachusetts des États-Unis”,  explique le ministère des Affaires Etrangères.

“Le vol était difficile sur plusieurs fronts pour cet exercice de rapatriement, d’autant plus qu’il impliquait des passagers de différents continents qui se trouvaient dans différents fuseaux horaires et dans différents États, en particulier pour les États-Unis et le Canada”,  déclare le ministère des Affaires Etrangères.

Il est souligné qu’en conséquence de la situation alarmante de la pandémie de COVID-19 aux États-Unis, de nombreux Mauriciens ont éprouvé des difficultés pour obtenir les résultats de leurs tests de PCR à temps, “car de nombreux laboratoires étaient submergés par le grand nombre de tests à effectuer.” 

De ce fait, il est soutenu que l’Ambassade de Maurice à Washington a dû intervenir jusqu’au moment de l’embarquement pour que de nombreux passagers obtiennent leurs résultats. “Malheureusement, quatre passagers n’ont pas pu obtenir leurs résultats au moment de l’embarquement. Un autre défi majeur était de transporter par avion des passagers du Pakistan, car les passagers bloqués devaient voler de quatre aéroports différents pour être transférés à Dubaï.”, explique le ministère des AE. 

“Le transport aérien de passagers d’Arabie saoudite était tout aussi difficile, car l’espace aérien était fermé et les passagers n’étaient pas autorisés à quitter le pays. L’ambassade de Maurice à Riyad a demandé une approbation spéciale au gouvernement d’Arabie saoudite pour transporter par avion des Mauriciens bloqués d’Arabie saoudite à Dubaï pour prendre le vol de rapatriement”,i fait ressortir le ministère des AE. Cela avant d’ajouter que l’approbation du transport aérien des passagers par vol cargo n’a été obtenue que dans l’après-midi du 9 juillet 2020 auprès des autorités saoudiennes.

Le vol qui a quitté Dubaï à 2h30, ce matin, atterrira à Plaisance à 9h10.

Rapatriement: le 1er vol d’Emirates avec 289 passagers arrive à Maurice, ce samedi 11 juillet