Reaz Hoolash suspendu, Manoel Nunes explique sa monte sur AP Strike
AP Strike aurait pu remporter la course s'il avait trouvé le passage plus tôt
Turf

Reaz Hoolash suspendu, Manoel Nunes explique sa monte sur AP Strike

Une journée relativement tranquille pour la bande à Stephan de Chalein ce samedi. Un seul jockey est passé entre les filets du board des Commissaires de Courses. Il s’agit de Reaz Hoolash alors que Manoel Nunes a dû s’expliquer sur sa monte sur AP Strike.

En selle sur Night Chapel, Hoolash a commis une faute aux abords du poteau des 1300m gênant le favori Cyber Special. Ce dernier n’avait pas suffisamment d’espace pour évoluer et a versé à l’intérieur incommodant Nightingale Lane. Pour cette faute, le Mauricien a été suspendu pour une journée.

Sinon, le jockey Manoel Nunes s’est expliqué par rapport à sa monte sur AP Strike dans la 7e course. Le cheval de Shyam Hurchund a pris la deuxième place derrière Cape Horn. En ‘live’ on a pu voir que Nunes essayer tant bien que mal de trouver un ‘clear running’. Devant le board, il a expliqué qu’il convoitait le passage entre World Dreamer et Badawee en début ligne droite, mais n’avait pas d’assez d’espace pour s’engager. C’est ainsi qu’il dirigea sa monture vers l’intérieur. Malheureusement pour lui, au même moment le passage s’ouvrit, mais c’était trop tard. Un ‘split second decision’ qui lui coûta la victoire. Ses explications ont convaincu la chambre.

Par ailleurs, Daryl Holland a été sévèrement réprimandé pour sa monte sur Afdeek. Sa monture a versé sur Mind Blowing en ligne droite, déséquilibrant le coursier de Gilbert Rousset.

Reaz Hoolash suspendu, Manoel Nunes explique sa monte sur AP Strike