Financement des Partis Politique : Paul Bérenger fait fausse route !
Politique

Réforme électorale : Bérenger et Ramgoolam rejetteraient-ils ce qu’ils proposaient en 2014 ?

La proposition gouvernementale à l’effet ce sont les leaders politiques qui choisiront leurs six candidats sous le Best Loser Seats (BLS), fait actuellement polémique. Dans lors de son discours du congrès-anniversaire du MMM, le dimanche 23 septembre, Paul Bérenger a promis de nouvelles réformes une fois venu au pouvoir.
Or, ette nouvelle refonte du système électorale, précise-t-il, basée sur  celle annoncée en 2014, sous la bannière PTr/MMM ressemble beaucoup à celle du gouvernement MSM/ML.
Dans la vidéo qui vous découvrirez en annexe, Paul Bérenger souligne que l’alliance Rouges/Mauves proposait de produire deux listes de 14 candidats à la proportionnelle et six comme Best Loser System à la commission électorale.
Cependant, fait-il ressortir, les six candidats auraient été choisi par les leaders des partis politiques, qui rétabliraient la balance au sein de l’Assemblée nationale.
Ce qui laisse entendre que le gouvernement actuel propose douze candidats sur une base proportionnelle et six autres comme Best Loser  Seats (BLS) alors qu’en 2014, l’on proposait quatorze à la proportionnelle et six candidats comme Best Losers.
Similitudes… à vous d’en juger !
Réforme électorale : Bérenger et Ramgoolam rejetteraient-ils ce qu’ils proposaient en 2014 ?