Actualités

Rendre leurs droits aux Agaléens en tant que citoyens de la République

Les Agaléens doivent être traités comme les Mauriciens en tant que citoyens de la République. C’est ce que réclament le peuple d’Agaléga et nombre de Mauriciens parmi des politiciens. Ceux-là, jugent que comme Agaléga fait partie de la République de Maurice, les Agaléens ont droit et être éligibles aux mêmes privilèges que les Mauriciens c’est-à-dire, à une éducation de qualité, à des services de soins et santé gratuites et droit à la propriété des logements, etc.
Rappelons nous le cas d’Arnaud Poulay, chanteur Agaléen déplorant l’état de santé pitoyable de deux patients. Ce dernier a donc fait état de la situation, et a décrié le manque d’un hôpital en bonne et due forme à Agaléga. Constat qui a vite fait réagir les internautes sur les réseaux sociaux.
C’est dans cette optique que Françoise Labelle de la plateforme du nouveau MMM, a récemment réclamé qu’il est urgent de remédier à la situation. Cette dernière avance que pendant les dix dernières années les conditions de vie à Agaléga ont été soulevées au Parlement mais rien n’a été fait jusqu’à présent. Dans la foulée, elle explique que les Agaléens, tout comme les Mauriciens sont des citoyens de la République et de ce fait, doivent pouvoir bénéficier des mêmes avantages que les Mauriciens. «Ce n’est pas une faveur qu’on demande ici, il est question du respect de leurs droits en tant que citoyens de la République. Il est temps de mettre sur pied un comité pour étudier les recommandations de la Commission Justice et Vérité et aussi de dissoudre le Agaléga Island Council afin de recréer un nouveau avec des membres Agaléens». Les recommandations de la Commission Justice et Vérité consistent à rattraper le retard de Agaléga face à Maurice sur l’éducation, la santé, le logement, et l’économie entre autres.
Du côté du gouvernement, les doléances des Agaléens ne semblent pas avoir tombé dans l’oreille d’un sourd puisque la vice-première ministre, Fazila Jeewa-Daureeawoo rendra ce lundi matin une visite aux Agaléens pour être à l’écoute de leur doléances et demandes. A la suite de cette rencontre la ministre consultera le Premier ministre, Pravind Jugnauth pour trouver des solutions pour améliorer la qualité de vie des Agaléens.
Rendre leurs droits aux Agaléens en tant que citoyens de la République