Rentrée politique 2020: la majorité gouvernementale déterminée, l’opposition solidaire…
Outre une première réunion du Cabinet ministériel, prévue, ce vendredi 10 janvier, où cours de laquelle les dés seront jetés pour la mise en oeuvre de certaines actions les plus urgentes en ce début d’année, le deuxième grand rendez-vous politique est fixé au 24 janvier avec la lecture du Discours-Programme par le président de la République, Prithiviraj Roopun
Actualités Politique

Rentrée politique 2020: la majorité gouvernementale déterminée, l’opposition solidaire…

La rentrée politique 2020 s’annonce sur les chapeaux de roues. Si la majorité gouvernementale de l’Alliance Morisien, sous la férule du Premier ministre, Pravind Jugnauth est déterminée de passer à l’action, le groupe de l’opposition se montre solidaire en conjuguant ses forces.

Outre une première réunion du Cabinet ministériel, prévue, ce vendredi 10 janvier, où cours de laquelle les dés seront jetés pour la mise en oeuvre de certaines actions les plus urgentes en ce début d’année, le deuxième grand rendez-vous politique est fixé au 24 janvier avec la lecture du Discours-Programme par le président de la République, Prithiviraj Roopun.

Par la suite, il y aura la présentation d’une motion de remerciements par un élu de la majorité et les débats sur le Discours-Programmes, lesquels seront échelonnés sur plusieurs semaines.

Du côté de l’opposition, tout laisse croire que c’est qu’à travers un regroupement MMM, Ptr et PMSD qu’elle affrontera l’Alliance Morisien, constituée du MSM, ML, Plateforme Militante de Steven Obeegadoo, du groupement d’Alan Ganoo et de Kavy Ramano. Une telle stratégie de fédérer a été élaborée et mise au point par deux voisins de Riverwalk, en l’occurrence le leader du Ptr, Navin Ramgoolam et le leader du MMM, Paul Bérenger. 

De ce fait, l’affaire des pétitions électorales contestant les résultats des élections générales du 7 novembre 2019 sera entendue à nouveau en Cour Suprême, le 13 janvier.

La rentrée parlementaire 2020 donnera lieu à une toute nouvelle législature, complètement renouvelée. Des deux côtés de la chambre, il y aura des têtes d’affiche, voire des ténors ( Pravind Jugnauth, Ivan Collendavelloo, Alan Ganoo, Steven Obeegadoo, Arvin Boolell, Paul Bérenger, Rajesh Bhagwan, Xavier-Luc Duval, Shakeel Mohamed, Osman Mahomed…)  et des néophytes: Vikram Hurdoyal, Deepak Balgobin, Sandra Mayotte, Fabrice David, Joanna Bérenger, entre autres. Ils croiseront le fer lors de la présentation de projets de loi, lors des questions parlementaires, sur des enjeux et des sujets de brûlante actualité touchant la société mauricienne.

En revanche, il est noté que le leader de l’Opposition, Arvin Boolell adopte une politique d’ouverture vis-à-vis du gouvernement, répondant présent à nombre de forums et autres rencontres sociales depuis les dernières législatives, cela alors que Navin Ramgoolam tient la ligne dure.

Une chose est sûre: la majorité gouvernementale fera bloc derrière le Premier ministre et leader de l’Alliance Morisien, Pravind Jugnauth. L’opposition parlementaire, opérera dans la concertation jusqu’à preuve du contraire. Cela d’autant plus qu’il y aura deux rendez-vous politiques qui s’annoncent cruciaux à venir: les élections villageoises et les élections municipales, prévues en 2021. 

Alors que l’Alliance Morisien est et sera un seul corps pour aller à la conquête des Collectivités Locales dans les zones rurales et urbaines, la question se pose: quelle posture adoptera l’opposition lors de ces échéances électorales?

Rentrée politique 2020: la majorité gouvernementale déterminée, l’opposition solidaire…