Regional

Réunion – Gilets jaunes : 9 policiers blessés, les institutions fermées

Malgré le couvre-feu imposé dans 14 régions de la Réunion soit de 21  h à 6 h par le Préfet mardi, la situation s’est envenimée dans la soirée. Neufs policiers ont été blessés dont un grièvement dans le quartier du Chaudron à Saint-Denis.

Des émeutes encore plus violentes ont éclaté dans la soirée de mardi 20 novembre. Le couvre-feu imposé sur 14 régions de l’île n’a fait qu’envenimer la situation. Neuf policiers en ont fait les frais. Bilan : plusieurs magasins ont été attaqués et incendiés. Idem pour les voitures et les poubelles qui ont été incendiées. Le Jumbo Score a été la proie des casseurs. Lors des affrontements avec les forces de l’ordre, des policiers ont été blessés dont un grièvement.

«Alors que les policiers du GIPN essuyaient des jets de galets, une grenade a explosé à l’intérieur du véhicule. Un policier du GIPN à été grièvement blessé à la main et les trois autres ont été légèrement blessés», a déclaré les syndicats Alliance Police nationale de la Réunion.

Par ailleurs,  Saint-Gilles a été le théâtre d’un face à face entre forces de l’ordre et manifestants. Au Port, le chapiteau sur le parking du Jumbo Sacré Coeur a été incendié. Au Tampon, les jeunes ont vandalisé et pillé quelques commerces. Et À Sainte-Suzanne, la mairie de Bagatelle a été vandalisée.

Par conséquence, les rues sont désertes et les institutions académiques ont été obligées de fermer leurs portes. Les opérateurs d’autobus et l’aéroport ont dû stopper leurs activités. Ainsi l’aéroport Roland Garros fermera à 16 h au lieu de 22 h ce mercredi.

Gilets jaunes : 9 policiers blessés, les institutions fermées