Revue politique : Budget 2019-2020, Dev Virahsawmy/Ptr, Jenny Adebiro/MMM...
Des parlementaires des deux côtés de la Chambre ont l’occasion de s’exprimer sur le budget pendant plusieurs jours, avant qu’on en ait droit au Summing-up par Pravind Jugnauth.
Politique

Revue politique : Budget 2019-2020, Dev Virahsawmy/Ptr, Jenny Adebiro/MMM…

En sus de la présentation du Budget par le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, l’actualité politique a été dominée, cette semaine par la démission de Dev Virahsawmy du Parti Travailliste, la réplique du ministre Ashit Gungah à Navin Ramgoolam avec en toile de fond, l’affaire Betamax, Jenny Adebiro qui a repris sa lettre de démission à la présidence de l’aile féminine du MMM, ou encore Pravind Jugnauth qui a été accueilli en héros à Triolet. Il y a aussi, le congrès d’anniversaire du Mouvement Patriotique, organisé à l’Auditorium Octave Wiehé, Reduit, dimanche 9 juin.

Le Budget 2019-2020, sous le titre Embracing a brighter future together as a nation, présenté le 10 juin, comprenant dix points stratégiques, s’inscrit dans une perspective de placer Maurice parmi les pays à hauts revenus et où les Mauriciens mèneront une vie plus saine. Il est souligné que ce budget voudra faire de Maurice «une nation plus inclusive, avec un meilleur partage de la richesse et des revenus et où la prospérité est pour yout un chacun et où le développement sera durable pour le présent et les générations futures…»

Le Budget 2019-2020 est diversement commenté par la classe politique, les partenaires sociaux, ainsi que par la société civile. Le leader de l’Opposition a été le premier a ouvrir les débats sur le budget à l’Assemblée Nationale, jeudi 13 juin et il incombait au ministre de la Sécurité Sociale et de la Solidarité Nationale et de l’Environnement; Etienne Sinatambou de lui donner la réplique, le même jour. Des parlementaires des deux côtés de la Chambre ont l’occasion de s’exprimer sur le budget pendant plusieurs jours, avant que Pravind Jugnauth en fasse Summing-up et le passe au vote.

.«Maldonnes»

Dans le cadre de l’affaire Betamax, l’ancien fondateur du MMM, Dev Virahsawmy et fondaleur du MMMSP, qui avait rejoint le Ptr après plusieurs années sabbatiques a fini par claquer la porte aux Rouges.

Dans sa lettre de démission, Dev Virahsawmy a fait ressortir que l’affaire Betamax est la goutte d’eau qui l’a encouragée à prendre ses distances de toutes les instances du Ptr.

Dev Virahsawmy  n’a pas apprécié la enième égratignure que subit le PTr. Dans sa lettre de démission qu’il a soumis à l’instance du PTr, Dev Virahsawmy a fait ressortir que l’affaire Betamax est la goutte d’eau qui l’a encouragée à prendre ses distances de toutes les instances du parti rouge.

Selon lui, il y a trop de «maldonnes» dans le dossier Betamax,compagnie de Veekram Bhunjun, beau-frère de Rajesh Jeetah. Il semblerait, à présent, qu’il regretter ce choix.

Dans la même mouvance, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ashit Gungah répliqué à Navin Ramgoolam sur le dossier Betamax. C’était lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, au Sun Trust, samedi 8 juin.

Selon lui, le contrat alloué par le gouvernement travailliste et illégal. Il a qualifié les arguments avancés par le leader des Rouges de «banales.» Selui lui, le leader du Ptr défendrait l’indéfendable.

Pour rappel, la plus haute instance judiciaire indien avait ordonné à la STC de fournir une garantie bancaire de Rs 4,5 milliards à Betamax. Mais, la Cour Suprême de Maurice a «put aside» cette réclamation.

Lettre de démission

Au MMM, le leader du MMM, Paul Bérenger a lors de sa conférence de presse hebdomadaire, samedi 8 juin, affirmé que Jenny Adebiro a repris sa lettre de démission en tant que présidente de l’aile féminine du parti et  aura l’investiture des Mauves aux prochaines élections générales.

 

Jenny Adebiro a soutenu : «A aucun moment, je n’ai intégré le MMM avec le seul but d’obtenir un ticket aux élections.»

«Jenny Adebiro a repris sa lettre de démission. A la demande du BP et de l’aile féminine du parti, Adebiro a consenti à reprendre sa lettre. Je dois dire que Jenny Adebiro sera candidate aux prochaines législatives», a affirmé Paul Bérenger.

Répondant à une question de la presse si le contentieux de Jenny Adebiro était une éventuelle candidature à la prochaine joute électorale, Paul Bérenger a tout nié. «Au fait, cela relevait d’une accumulation de choses. Jenny Adebiro a le libre choix de s’expliquer à la presse», a soutenu le leader du MMM.

De son côté, Jenny Adebiro a soutenu : «A aucun moment, je n’ai intégré le MMM avec le seul but d’obtenir un ticket aux élections. Comme le leader l’a expliqué, c’est une accumulation de plusieurs choses qui m’a poussée à soumettre ma démission», a confié Jenny Adebiro à la presse.

Pour rappel : Il  y a environ trois semaines, Jenny Adebiro avait soumis sa lettre de démission en tant que présidente de l’aile féminine du MMM, tout en conservant son siège au Comité Central. Lors d’un tête-à-tête Bérenger-Adebiro, chacun a eu l’occasion de s’expliquer.

Accueilli en héros

« Je suis heureux et enthousiaste de voir une telle foule se déplacer. Après Trou aux Biches, l’autre jour, me voici ici à Triolet aujourd’hui pour MUGA, » a confié Pravind Jugnauth.

Le chef du gouvernement, Pravind Jugnauth a été accueilli en héros dans l’ancien fief de Navin Ramgoolam. C’était à l’occasion de l’inauguration du troisième complexe sportif conçu d’après le concept du MUGA (Multi Use Games Area), à Triolet, samedi 8 juin.

« Je suis heureux et enthousiaste de voir une telle foule se déplacer. Après Trou aux Biches, l’autre jour, me voici ici à Triolet aujourd’hui pour MUGA, » a confié Pravind Jugnauth. Ainsi, une grande foule d’habitants de ce grand village qui fait partie de la circonscription no 5, débordant la gigantesque marquise, mise en place sur un terrain, situé à Japonais Road a accueilli Pravind Jugnauth en fanfare.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, accompagné du ministre Soodesh Callichurn et une foule de gens, a dû se frayer un chemin pour atteindre la salle de cérémonie inaugurale de MUGA de Triolet. Dans son discours, le Premier ministre n’a pas manqué de remercier la famille Baichoo qui, en dépit d’un mariage dans sa famille, a mis ce terrain à la disposition de Mauritius Telecom et du conseil de district de Pamplemousses pour accueillir les invités à cette cérémonie inaugurale. Pravind Jugnauth a été, à maintes reprises, au cours de son intervention chaudement applaudi.

Le MP et ses intentions politiques

«C’est dans l’intérêt du pays que le MP ira en alliance», a lancé Alan Ganoo dans le cadre des célébrations du 4e anniversaire du MP.

Du côté du Mouvement Patriotique, lors du congrès d’anniversaire, à l’auditorium Octave Wiehé, le dimanche 9 juin, le président du parti, Alan Ganoo a soutenu : «Le MP peut faire basculer les résultats des élections.»  C’est ce qu’il a fait comprendre à son assistance composée de ses partisans, du président du Parti travailliste Patrick Assirvaden, du député travailliste Osman Mahomed, et du secrétaire général du Parti Mauricien Social-Démocrate (PMSD) Mamade Khodabaccus dans le cadre des célébrations du 4e anniversaire de son parti le MP.

Le Président du MP, a fait part de ses intentions politiques. Après les élections, le MP n’a pas l’intention de siéger dans l’opposition, a-t-il soutenu. «C’est dans l’intérêt du pays que le MP ira en alliance», a lancé Alan Ganoo. De ce fait, il a maintenu que son partie reste ouvert à toute option d’alliance.

Au cas contraire, il a dit compter aligner des candidats uniquement dans certaines circonscriptions. Il a fait ressortir qu’il y avait une situation sans précédent dans le pays et aussi beaucoup d’incertitudes. « Le MP a la capacité de faire basculer les résultats des élections dans plusieurs circonscriptions », a-t-il déclaré. Le MP doit se joindre aux partis qui souhaitent changer le paysage politique du pays.

Revue politique : Budget 2019-2020, Dev Virahsawmy/Ptr, Jenny Adebiro/MMM…