Revue politique: dife kominal, dépénalisation du cannabis médical et récréatif, vidéo sur Gayan.
«Isi zot pe fer tout pou kas linite nasyonal.  Zot pe zoue kart kominal. Zot pe rod alime dife kominal. Dan Rivière du Rempart, zot monte latet dimoun pou kas kalimaye», a lancé le Premier ministre, Pravind Jugnauth
Politique

Revue politique: dife kominal, dépénalisation du cannabis médical et récréatif, vidéo sur Gayan.

L’actualité politique, cette semaine, a été dominée par certains sujets qui font polémique: dife kominal, dépénalisation du cannabis médical et récréatif, vidéo circulant sur le ministre Gayan, entre autres.

«Isi zot pe fer tout pou kas linite nasyonal.  Zot pe zoue kart kominal. Zot pe rod alime dife kominal. Dan Rivière du Rempart, zot monte latet dimoun pou kas kalimaye», a lancé le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans son allocution lors de l’inauguration du Village Hall de Trou aux Biches, de même qu’un futsal et d’un boulodrome, mercredi 29 mai. Cela à quelques heures avant de mettre le cap sur l’Inde pour assister à la cérémonie d’investiture de Narendra Modi en tant que nouveau Premier de la Grande Péninsule après sa réélection aux dernières élections générales.

Pravind Jugnauth a déclaré qu’il s’attendait à ce que les «pyromanes» viennent le nier après ses dénonciations publiques, mais en vain. «La mo pe trouve zot fer mem travay malsain pou fer division. Mo dire la popilasyon fer attensyon. Zot pe brouye latet dimoun. Mo pe veille de pres», a-t-il prévenu. De ce fait, il a dit surveiller de près «les agissements d’un membre d’un parti politique, en complicité avec un journal en vue de semer la division dans le pays.» Le chef du gouvernement a maintenu que c’est cela leur stratégie. Le comble, a-t-il ajouté: «Lorsqu’ils sont en panne d’arguments, ils utilisent le poison communal. J’avais prévenu qu’ils allaient écrire des insanités sur les murs des mosquées. Mais, je ne vais rien tolérer.»

Au Parti Travailliste, le leader, Navin Ramgoolam a fait une promesse électorale de réviser la loi sur le cannabis médical et récréatif, lors d’une rencontre avec la presse, au bureau du parti à Les Salines,  mercredi 29 mai.

Navin Ramgoolam et ses mandants… virtuels
L’ancien Premier ministre s’est dit être en faveur d’une révision du cadre légal, cela en avançant l’argumentation que cette tendance est mondiale.

L’ancien Premier ministre s’est dit être en faveur d’une révision du cadre légal, cela en avançant l’argumentation que cette tendance est mondiale. Abordant le volet de la drogue, Navin Ramgoolam a affirmé qu’il se montrera intransigeant par rapport aux drogues dures et drogues de synthèse en cas d’un éventuel retour au pouvoir.

Pour ce qui est d’un clip vidéo, datant de 2016 qui circule sur le ministre du Tourisme, Anil Gayan, le leader du Ptr dans un autre volet de sa conférence de presse a insisté : « Par zot parol, zot pe menas linite nasional (…) Bizin revok Gayan ! Nous condamnons ces propos », a déclaré Navin Ramgoolam. Ainsi, il commentait les déclarations du ministre sur le « honour killing ».

En dépit de la suspension du chef de file du Ptr au Parlement, Shakeel Mohamed pour trois séances, Navin Ramgoolam a rassuré: «Le Parti travailliste sera présent au Parlement pour la présentation du Budget 2019-2020, malgré l’absence de Shakeel.»

Chez les Mauves, Paul Bérenger a réitéré lors de sa conférence de presse, le 25 mai  qu’il n’y aura «aucune alliance, ni avec le PTr ni avec le MSM.» De ce fait, Paul Bérenger s’est montré constant dans sa prise de position, depuis ces temps derniers.

Paul Bérenger a réitéré lors de sa conférence de presse, le 25 mai  qu’il n’y aura «aucune alliance, ni avec le PTr ni avec le MSM.»

Paul Bérenger a critiqué la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, qui « plus que jamais, ne se comporte pas comme un Speaker. Elle n’a même pas le sens de l’humour…» Rappelons que l’opposition a fait un walk-out, mardi 21 mai, suite à l’expulsion du chef de file du Ptr, Shakeel Mohamed.

Par ailleurs, Paul Bérenger a confirmé que le MMM assistera à la présentation du Budget 2019-2020, par le premier ministre Pravind Jugnauth, également  ministre des Finances, à la suite d’une décision du BP, le 27 mai.

Revue politique: dife kominal, dépénalisation du cannabis médical et récréatif, vidéo sur Gayan..