Revue politique: partielle au no 7; MMM et  JIOI; enquête réclamée sur le Stade George V…
Il a fallu attendre ce grand rassemblement de l’alliance gouvernementale MSM-ML à Rivière du Rempart, vendredi 2 août, au cours duquel l’identité de l’oiseau rare qui briguerait les suffrages à la partielle au no 7 (Piton/Rivière du Rempart) devrait être dévoilée (voir plus loin) pour faire monter la mayonnaise.
Politique

Revue politique: partielle au no 7; MMM et  JIOI; enquête réclamée sur le Stade George V…

Bientôt une semaine que le rideau est tiré sur les 10èmes Jeux des Iles de l’océan Indien (JIOI) et la politique n’a pas encore pris les devants…Il a fallu attendre ce grand rassemblement de l’alliance gouvernementale MSM-ML à Rivière du Rempart, vendredi 2 août, au cours duquel l’identité de l’oiseau rare qui briguerait les suffrages à la partielle au no 7 (Piton/Rivière du Rempart) devrait être dévoilée (voir plus loin) pour faire monter la mayonnaise.

De même, chez le Parti Travailliste, le leader, Navin Ramgoolam a annoncé que le parti présentera son candidat le 17 août prochain pour l’élection partielle à Piton/Rivière-du-Rempart). C’était lors d’une conférence de presse le 31 juillet. Dans ce contexte,  le Ptr a tenu un congrès à Montagne Longue, situé au no 4, hier.

Navin Ramgoolam a réclamé une enquête sur la rénovation du Stade George V qui n’a pu accueillir la finale de football entre Maurice et La Réunion à cause de l’état piteux de la pelouse et de l’accumulation des eaux pluviales.

Navin Ramgoolam a révélé que le PTr alignera une candidate pour les élections partielles dans la circonscription no. 7. Il a réitéré que dans la conjoncture actuelle, le Ptr ira seul aux élections générales. «Mais nou pou gété ki évolisyon.»

Dans un autre volet de sa conférence de presse, Navin Ramgoolam a critiqué a  pointé du doigt à «l’amateurisme» autour de l’organisation des 10èmes JIOI.  Il a réclamé une enquête sur la rénovation du Stade George V qui n’a pu accueillir la finale de football entre Maurice et La Réunion à cause de l’état piteux de la pelouse et de l’accumulation des eaux pluviales. Cela en dépit du fait d’un projet de révation au coût de Rs 94 millions.

De son coté, le Deputy Prime Minister et ministre de l’Energie et des Services publics, Ivan Collendavelloo a dénoncé l’attitude du MMM. «Le MMM a boycotté les JIOI», a lancé sans ambages Ivan Collendavelloo. Cela par rapport au boxeur mauricien, Kennedy St-Pierre, médaillé d’or aux 10èmes JIOI, qui a au bout du compte pu obtenir sa  récompense de Rs 50 000, vu que son adversaire s’est déclaré forfait.

Expulsion de Shameem Korimbocus: «Si ena lame gouvernma, bizin ena so rezon…»
C’était à l’issue d’une visite à la station de traitement de Bagatelle Dam, ce jeudi 1er août.

Répondant à une question de la presse «En revanche, les autres partis de l’opposition n’ont pas boycotté les JIOI. Le PMSD a répondu présent. Navin Ramgoolam, même, s’il n’est pas un député, il est venu assister à certaines compétitions. En tant que Mauriciens, nous avons le devoir de soutenir nos équipes»,a constaté Ivan Collendavelloo.

Selon lui, le MMM a boycotté la 10ème édition des JIOI de peur que ces jeux auraient résulté à «un fiasco,un flop, que le ministre Toussaint était qualifié d’incompétent…», mais vu le succès du pays à ce rendez-vous sportif, le député Reza Uteem serait reveillé de sa torpeur.

«Soudainement, il s’est reveillé à 22heures ( mardi 30 juillet, ndlr) pour évoquer le cas de Kennedy St-Pierre. Or, c’est la député Roubina Jaddoo-Jaunbocus qui a fait des représentations pour que Kennedy St-Pierre puisse obtenir sa réponse. J’étais présent à ce moment précis. J’ai témoigné cette démarche», a expliqué le DPM et ministre de l’Energie et des Services publics.

Revue politique: partielle au no 7; MMM et JIOI; enquête réclamée sur le Stade George V…