Revue politique : Premier ministre de «conviction» ; regime « fer gro poumon »; défection au MMM...
« Mo enn PM de conviction. Mo conscience kler .Mo enn Premier minis ki travay. Mo enn Premier minis ki ena enn sertain nombre de bann prinsipes ki dans la vie de politisien, ki li dann mo la vie familiale. Mo ouler donn lexemple ! », a affirmé le Premier
Actualités

Revue politique : Premier ministre de «conviction» ; regime « fer gro poumon »; défection au MMM…

L’actualité politique cette semaine a été dominée par certaines déclarations et pertinentes de certains politiciens, à l’instar du Premier ministre, Pravind Jugnauth et du Chief Whip de la majorité gouvernementale, Bobby Hurreeram, de défections au MMM, entre autres.

« Mo enn PM de conviction. Mo conscience kler .Mo enn Premier minis ki travay. Mo enn Premier minis ki ena enn sertain nombre de bann prinsipes ki dans la vie de politisien, ki li dann mo la vie familiale. Mo ouler donn lexemple ! », a affirmé le Premier

Pravind Jugnauth dans son allocution lors de l’inauguration de la foire de Plaine Magnien, mardi 19 février. De ce fait tout en répliquant à ses détracteurs, il a lancé un appel à la population de lui apporter le support nécessaire afin qu’il puisse continuer à amener le pays vers le progrès.  « La dan sa tigit letem la ou pe trouver ki nou pe fer. Mai si ou donn moi enn lot mandat enkor, zot pou trouver ki manier pays la pou progresser enkor », a-t-il maintenu.

« Devlopman ki pe ena an 4 an pe donn zot vertiz », a clamé Bobby Hurreram

Emboitant le pas au Premier ministre, le Chief Whip du gouvernement, Bobby Hurreeram demande à l’ancien régime de ne pas « fer gro poumon .» Ainsi, lors de la conférence de presse hebdomadaire, le 15 février, Bobby Hurreeram a vertement critiqué l’ancien régime, qui à son point de vue, n’a rien achevé durant 14 années au pouvoir. « Devlopman ki pe ena an 4 an pe donn zot vertiz », clame-t-il. « Fode pa fer gro poumon…fode pa met baton dan larou », lance-t-il.

Dans un autre volet de la conférence de presse, Bobby Hurreeram s’est dit solidaire des Rodriguais après le passage du cyclone Gelena. «Les Rodriguais ont fait preuve résilience et de patriotisme. Le gouvernement a agi rapidement en prenant des mesures adéquates. Des équipes du CEB et de la SMF ont été dépêchées à Rodrigues», déclare Bobby Hurreeram.

Le porte-parole du gouvernement a déclaré que plus de 95% du réseau d’électricité ont déjà été rétablis et qu’environ 88% du réseau de Mauritius Telecom sont déjà opérationnels.

De plus, il souligne que la Development Bank of Mauritius (DBM) a déjà entrepris les mesures pour venir en aide aux planteurs et aux éleveurs. Par ailleurs, des médicaments, des légumes et des semences ont été envoyés.

« Le Premier ministre est à Rodrigues pour constater de visu les problèmes et pour trouver des solutions », explique Bobby Hurreeram. Selon ce dernier, ce geste de Pravind Jugnauth démontre son intérêt pour les citoyens de notre territoire.

A l’approche des prochaines élections générales, les défections, les coups bas, les guerres intestines… continuent au sein du MMM, cela d’autant plus l’entêtement du leader Paul Bérenger de ne pas vouloir entendre la voix de la raison.

Mario Apollon, ancien président du comité régional MMM au no 12 et président du village de Mahébourg a claqué la porte du MMM pour le MSM. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Terres et du logement, aussi élu de no 12, Mahen Jhugroo a annoncé l’adhésion de Mario Apollon au MSM, lors de l’inauguration du Market Fair de Plaine Magnien le 12 février.

« Pou pa ale contre-courant, mo ti bzinn fer le saut. Parski en tant ki président du village de Mahébourg, mo pa ti kapav fer bann prozet dan l’interet mo bann mandants, mo pa ti ena lot choix que pou rent dann MSM », a confié Mario Appollon. « C’est suite à une rencontre avec le ministre Mahen Jhugroo qui m’a convaincu de rejoindre les rangs du gouvernement et ainsi de l’aider à réaliser des projets pour la circonscription no 12», a-t-il ajouté.  

Toutefois, il a avoué qu’il n’a pas informé le leader du MMM, Paul Bérenger. « C’est avec un pincement au cœur que je quitte le navire mauve. Mais je suis content de contribuer à l’avancement du parti de Pravind Jugnauth », a–t-il soutenu.

Entre-temps, Paul Bérenger, s’est élevé contre l’ampleur de la violence chez les jeunes, notamment sur les gares routières, les institutions scolaires, lors de sa conférence de presse, le 16 février.

«La situation empire. C’est bouleversant !», s’est-il insurgé. Soulignant que la violence chez les jeunes a toujours, il a dit noter que ce phénomène a pris des proportions alarmantes. Par conséquent, il a rassuré que la commission de l’Education, nouvellement reconstituée sous la houlette de Kadress Pillay et de concert avec Sheila Bunwaree se penchera sur cet enjeu.

« Il faut trouver un calcul plus humain pour ces victimes d’inondations », a soutenu Alan Ganoo.

Du côté du Mouvement Patriotique (MP), le président Alan Ganoo a fait un plaidoyer pour un développement durable. C’était lors d’un forum-débat sur le thème Le Développement durable – quel avenir ? , organise à la mairie de Quatre-Bornes, Samedi 16 février.

Dans son intervention, le président du MP, Alan Ganoo, a fait ressortir que l’Ile Maurice est menacée par les efets du changement climatique.

Par ailleurs,  le MP a réclamé une hausse des des compensations offertes aux sinitrés des inondations. « Il faut trouver un calcul plus humain pour ces victimes d’inondations », a-t-il soutenu Le président du MP a insisté sur un autre mécanisme de compensation pour les victimes. Il a suggéré un fonds alimenté par le secteur privé dans le contexte de changement climatique et des catastrophes naturelles, épaulé par l’aide du gouvernement.

Revue politique : Premier ministre de «conviction» ; regime « fer gro poumon »; défection au MMM