Rodrigues: élèves, enseignants et parents tous remontés contre le calendrier scolaire de 37 semaines
Des élèves, des enseignants et des parents sont tous remontés contre le calendrier de 37 semaines, imposé par le Conseil exécutif de l’Assemblée Régionale de Rodrigues.
Actualités

Rodrigues: élèves, enseignants et parents tous remontés contre le calendrier scolaire de 37 semaines

Des élèves, des enseignants et des parents sont tous remontés contre le calendrier de 37 semaines, imposé par le Conseil exécutif de l’Assemblée Régionale de Rodrigues. Prenant à contre-pied, l’ARR et de surcroit la Commission de l’Education qui est sous la tutelle du Chef Commissaire, Serge Clair, ils font cause commune pour insisté sur un calendrier scolaire de 40 au profits des collégiens de tous les grades ( 7, 8, 9, 10, 11, 12, et 13), indistinctement.

“Nou pa pou rant dans klas!”, scandent des élèves de La Ferme College dans la matinée d’aujourd’hui de mardi 26 mai. Ils sont rejoints dans leur démarches par des élèves  de plusieurs autres collèges de l’île. Des cris fusent de toutes parts.

“Nou pa pou rant dans klas!”, scandent des élèves de La Ferme College dans la matinée d’aujourd’hui de mardi 26 mai. Ils sont rejoints dans leur démarches par des élèves  de plusieurs autres collèges de l’île. Des cris fusent de toutes parts.

De représentantes du Front Commun pour l’Éducation Secondaire à Rodrigues, expliquent comment le calendrier de 37 est au détriment des collégiens et discriminatoire à certains grades d’élèves, à savoir les 9, 11 et 13.

“Mo travy depi 18 ans dan college. Mo kone kuma les trois derniers mois li determinant pou l’examen bann zelev. Avec enn calendrier 37 semenn ki sanela pou fer klas supplementer. Eski ena lot prof ki pou fer li?”, se demande un porte-parole du Front Commun pour l’Education Secondaire. 

Compte tenu d’un calendrier de 37 semaines, des questions se posent: “Kan ena 37 semenn ek break bien courte esk tous zenfan pou capav travay sa vitesse la,” se demande une enseignante. Elle avance l’argument que ce combat se veut être la lutte des enseignants et des parents.

Rodrigues: élèves, enseignants et parents tous remontés contre le calendrier scolaire de 37 semaines