Rodrigues: le budget d’investissement de la Santé passe de Rs 31 M à Rs 64 M
En vue d’améliorer le service de la santé, le Chef commissaire a annoncé que le gouvernement régional continuera à investir massivement dans la rénovation des infrastructures
Actualités Editor's Picks

Rodrigues: le budget d’investissement de la Santé passe de Rs 31 M à Rs 64 M

Dans son discours sur la présentation du Budget 2019-2020, le Chef commissaire Serge Clair a annoncé que le budget d’investissent de la Santé passe de 33 millions à Rs 64 millions, soit un augmentation de Rs 31 millions. Abordant le premier pillier sous l’intitulé Poursuivre notre progrès pour le développement du capital humain, le Chef commissaire cite Socrate: « Il n’est point pour l’homme de bien plus précieux que sa santé »

« C’est dans cette philosophie que mon gouvernement œuvre sans relâche afin d’offrir un service de santé efficace et efficient pour une population en bonne santé », a soutenu Serge Clair. « Je suis fier d’annoncer que pour cette nouvelle année financière, j’augmente substantiellement le budget d’investissement de la Santé, passant ainsi de Rs. 33 M à Rs. 64 M soit une hausse de Rs. 31 M.»

Il a souligné que le Master Plan pour la modernisation de l’hôpital de Crève Cœur a été complété en décembre 2018. «Ce Master Plan comprend le réaménagement de tout l’espace infrastructurel et la construction d’un nouveau bloc pour accueillir tous les services existants et les services additionnels de l’hôpital tels que la cardiologie, l’endoscopie et l’ophtalmologie entre autres», a-t-il indiqué. 17. Ce budget fait provision pour le recrutement d’un bureau d’études pour l’élaboration des plans détaillés, la préparation de document d’appel d’offres et la supervision des travaux pour la Phase 1 du projet.

Le Chet commissaire a fait état du Service de la Santé à l’ère du numérique. «Rodrigues connait actuellement une révolution numérique. La vision de mon gouvernement c’est d’arriver à un service de santé intelligent : le « Rodrigues Smart Health System», a avancé Serge Clair avant de souligner: «Le e-health est l’outil incontournable pour résoudre les faiblesses actuelles du système de la santé.»

Une somme de Rs. 17 M sera investie dans le projet e-health dans le but d’avoir accès aux dossiers médicaux de chaque patient dans n’importe quel Centre de Santé; de permettre une meilleure gestion du stock de médicaments et autres consommables; et de mieux gérer les rendez-vous des patients, a-t-il indiqué. «Avec la mise en service du projet e-health d’ici la fin de cette année, cette époque, où le patient va à l’hôpital et apprend que son dossier ou ses résultats se sont égarés, sera chose du passé

En vue d’améliorer le service de la santé, le Chef commissaire a annoncé que le gouvernement régional continuera à investir massivement dans la rénovation des infrastructures et dans l’acquisition de nouveaux équipements tels que : rendre fonctionnel le nouveau bloc opératoire à l’hôpital de Crève Coeur ; décentraliser le service de dialyse au Centre de Santé de La Ferme; et rénover les quatre Centres de Santé communautaire de Rivière Coco, Port Sud Est, Cascade Jean Louis et Roche Bon Dieu.

Allocation aux cancéreux transférés à Maurice passe à Rs 300 par jour

Il a fait remarquer que le nombre de personnes demandeuses de services pour les soins des yeux est en hausse. En vue de pallier à cette situation, le Chef commissaire a annoncé que les actions suivantes seront mises à exécution : développer une politique de prévention et de correction précoce à partir de l’âge de 5 ans; et consolider l’unité d’ophtalmologie avec l’acquisition des équipements additionnels pour la détection des troubles oculaires et les opérations des yeux.

Pour ce qui est de la lutte contre les Maladies non transmissibles – MNT, il a affirmé que cela demeure une des priorités du gouvernement régional, vu l’ampleur de la prévalence du diabète, de l’hypertension et du cholestérol entre autres. «Le service offert par l’Unité des Maladies Non-Transmissibles franchira désormais une nouvelle étape. Pour la toute première fois, cette unité sera dirigée par une spécialiste en permanence. Ce médecin spécialiste est une Rodriguaise», a souligné Serge Clair.

S’agissant du cancer, il a fait remarquer que cette maladie, aujourd’hui, touche de plus en plus la famille rodriguaise. La détection d’un cancer a une phase précoce de son développement augmente considérablement les chances de réussite du traitement, a-t-il soutenu. Cette année, plus de 3000 personnes ont participé aux diverses campagnes de dépistage. Pour lutter plus efficacement contre le cancer, un plan sera élaboré et sera axé sur les actions suivantes : favoriser un diagnostic plus précoce; consolider le processus de sensibilisation; améliorer la qualité des prises en charge des patients; et commanditer une étude pour déterminer les facteurs de risque liés au cancer à Rodrigues, a-t-il dit. «L’allocation financière de Rs 200 par jour pour les Patients transférés à Maurice que mon gouvernement avait introduit en 2013 a été d’une grande aide aux patients nécessitant des soins là-bas. En vue de les soutenir davantage, cette allocation couvrira désormais toute la durée de leurs traitements à Maurice», a maintenu Serge Clair. Ne pouvant rester insensible à l’appel des patients quant aux dépenses liées à leurs déplacements à Maurice, cette allocation de 200 à 300 roupies par jour à partir de samedi 23 mars, a-t-il souligné.

Rodrigues: le budget d’investissement de la Santé passe de Rs 31 M à Rs 64M