Rodrigues : le plan d’action pour la gestion de la SEMPA finalisé au début de 2020
Ce projet est financé à hauteur de Rs. 70 millions par le PNUD et du Global Environment Facility (GEF) à travers le Ministère de l’Economie Bleue. 
Actualités

Rodrigues : le plan d’action pour la gestion de la SEMPA finalisé au début de 2020

Dans le cadre du programme Mainstreaming Biodiversity into the Management of the Coastal Zone in the Republic of Mauritius, par rapport à la gestion de la SEMPA à Rodrigues, la Commission de l’Environnement a organisé deux ateliers de travail le 26 et 27 novembre à La Détente, à Eau Claire. Ce projet est financé à hauteur de Rs. 70 millions par le PNUD et du Global Environment Facility (GEF) à travers le Ministère de l’Economie Bleue. 

L’atelier de travail du 26 novembre était destiné à la validation les composants proposés pour la gestion de la SEMPA. Celui du 27 novembre était axé sur la consultation avec les partenaires concernés pour l’élaboration d’un « operational and business plan » pour la SEMPA. Ces ateliers étaient animés sous la direction de Virendra Kumarsingh Daby, Permanent Secretary auprès du Ministère de l’Economie Bleue, des Ressources Marines, de la Pêche et de la Marine, ainsi que Parmananda Ragen, Project Manager auprès du PNUD.

L’objectif de cet atelier de travail était de valider l’ébauche du plan d’action sur la gestion de la SEMPA. Le comité qui travaille sur ce projet depuis plus d’un an a soumis plusieurs recommandations. Un plan final sera rendu public au début de l’année prochaine, suivant la validation de cet atelier de travail. Il est à noter que plusieurs consultants faisaient partie de cet atelier de travail. 

« Nous avons vu comment à long terme structurer la gestion de nos ressources marines et la biodiversité en générale à Rodrigues. Plusieurs propositions ont été formulées concernées la co-gestion de la SEMPA. A travers cette rencontre nous aurons l’aval des partenaires en ce qu’il s’agit de la meilleure option à prendre », explique Jean Rex Pierre Louis, Manager de la SEMPA à Rodrigues.

« Ce projet vise à mettre un peu plus d’ordre dans la gestion de la biodiversité, en particulier la structure qu’il faut mettre en place, le partage de responsabilité et l’investissement qu’il faut pourvoir. Suite à nos différentes consultations avec les partenaires concernés, nous allons finaliser le document avant de le soumettre aux autorités concernées pour être avalisé. Et, éventuellement mettre en place une structure appropriée pour la gestion de la SEMPA et des parcs marins à Maurice et à Rodrigues », affirme Virendra Kumarsingh Daby, Permanent Secretary au ministère de l’Economie Bleue. « Nous avons choisi d’intégrer tous les partenaires concernés dans ce projet afin qu’il devienne plus efficient en termes de la gestion de la SEMPA et parcs marins. Le plan de gestion actuel arrive à termes, il nous faut venir avec un nouveau plan pour les années à avenir. Notre but est de permettre des activités socio-économiques dans l’implémentation de ce projet dans la SEMPA », soutient Parmananda Ragen.

A noter qu’une rencontre similaire s’est tenue à Maurice le 20 novembre dernier.

  Rodrigues : le plan d’action pour la gestion de la SEMPA finalisé au début de 2020