Rodrigues: une stratégie pour ramener le taux des MNTs de 30% à 5% d’ici à 2030
C’était lors du lancement officiel du Secondary School Non-Communicable Disease Prevention Programme au Rodrigues College à Port Mathurin le mardi 21 janvier dernier. Cela à l’initiative conjointe, de la commission de la Santé,  commission de l’Education et du Lions Club. 
Actualités

Rodrigues: une stratégie pour ramener le taux des MNTs de 30% à 5% d’ici à 2030

Le Commissaire de la Santé, Simon Pierre Roussety a annoncé une stratégie pour ramener le taux des Maladies Non Transmissibles (MNTs) de 30% à 5% d’ici 2030. C’était lors du lancement officiel du Secondary School Non-Communicable Disease Prevention Programme au Rodrigues College à Port Mathurin le mardi 21 janvier dernier. Cela à l’initiative conjointe, de la commission de la Santé,  commission de l’Education et du Lions Club. 

Il est souligné qu’une prévalence des MNTs, touchant quelque 12 000 personnes,  soit 30% de la population, plus particulièrement des jeunes, est jugée alarmante. Une étude réalisée conjointement par l’Organisation Mondiale de la Santé, le ministère de la Santé et la Qualité de la Vie et la Commission de la Santé, fait était d’une situation alarmante.

Plus de 33% de la population souffrent de cholestérol, environ 28, 9% d’obésité, 15,3% de diabète de Type 2 (ceux âgés entre 20 et 74 ans). 70% de mortalité sont causées par les MNTs, en l’occurrence les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète et les complications y relatives. 30% de la population sont sous traitement pour des MNTs et 400 patients sont en traitement actuellement pour le cancer, dont en moyenne environ 5 cas détectés par mois. Le changement dans le mode de vie et la manque d’exercice n’arrange pas la situation chez les jeunes.

. Selon le Dr. Arlette St-Pierre Drack, Community Physician, responsable de ce programme, l’école offre une plateforme appropriée pour cibler les jeunes à risque et prévenir le problème plus rapidement possible.

 

D’où la campagne agressive en vue de mieux prévenir ces maladies. Un clip-vidéo sur l’exercice physique, qui appuiera cette campagne a aussi été lancé. Les élèves des Grades 9 et 12 ont été invités à participer volontairement à un exercice de dépistage. 

« Ce programme est très important pour nos jeunes. A partir de là, vous êtes appelés à prendre une décision par rapport à votre vie afin que vous viviez en bonne santé pendant longtemps. Je vous encourage à pratiquer une activité physique au quotidien et faites attention à votre nourriture. Quand vous êtes en bonne santé vous pouvez étudier et avoir de bons résultats », a déclaré le Chef Commissaire, Serge Clair dans son allocution. Il a exhorté les élèves à prendre la décision en faveur d’une longue vie en bonne santé. 

. Selon le Dr. Arlette St-Pierre Drack, Community Physician, responsable de ce programme, l’école offre une plateforme appropriée pour cibler les jeunes à risque et prévenir le problème plus rapidement possible. 

Il est souliné que ce programme favorise à la fois le dépistage des MNTs et l’éducation des élèves en matière d’une bonne santé. Chaque élève de Grade 7 à 12 obtient un carnet de santé. Cette première phase de dépistage auprès des écoliers de Grade 5 a révélé pas moins de 600 cas d’obésité chez les élèves, 78 cas de pré-diabétiques et 7 cas d’hypertension. 

L’autorité locale vise à réduire ce taux de MNT et ramener le taux de mortalité lié aux MNTs à zéro.

« Le problème des MNTs est très sérieux pour la jeune génération. Notre priorité c’est de lutter contre ce fléau avec comme stratégie la mise sur pied du NCD Unit récemment, qui est responsable des consultations et d’organiser des programmes de détection, de formation, de sensibilisation et d’éducation et de travers le pays”, affirme le Commissaire de la Santé, Simon Pierre Roussety. “Nous focalisons sur les programme de prévention. Notre objectif est de ramener le chiffre de 30% des personnes qui souffrent des maladies non –transmissibles à 5% d’ici 2030 avec la collaboration de toute la population. A partir de cette année nous allons mener une campagne de sensibilisation et de détection agressive afin de pouvoir réaliser notre objectif. Nous commençons par cet établissement, mais tous les collèges et villages de Rodrigues seront touché », ajoute-t-il. Il remercie le Lions Club d’avoir sponsorisé ce clip vidéo.

  Rodrigues: une stratégie pour ramener le taux des MNTs de 30% à 5% d’ici à 2030