«Roshi Bhadain honte pou dir ki li finn fini fer lalians ek Tonton Cigar»
Ainsi, il a fait allusion de l’hésitation et du gêne, exprimés par le leader du Reform Party face à une question de la presse.
Politique

Bobby Hurreeram: « Roshi Bhadain honte pou dir ki li finn fini fer lalians ek Tonton Cigar »

Le Chief Whip, Bobby Hurreeram, également, l’un des porte-parole du gouvernement a fustigé l’attitude du leader du Reform Party, lors d’une conférence de presse de l’alliance gouvernementale MSM-ML, ce samedi 2 février : «Sa semenn la, Roshi Bhadain honte pou dire ki i fin fini fer lalians ek Tonton Cigar.» Ainsi, il a fait allusion de l’hésitation et du gêne, exprimés par le leader du Reform Party face à une question de la presse.

«Nous voyons également le rôle joué par Akilesh Deerpalsingh, ancien conseiller de Roshi Bhadain. Nous ignorons de ce qu’ils ont fait au sein ce ministère de la Bonne Gouvernance et des Services financiers. Il est trop facile pour eux de faire du cinéma et de jeter la boue sur des gens lorsqu’ils ne savent pas quels arguments avancer», a soutenu Bobby Hurreeram.

Au début de son intervention, le Chief Whip du gouvernement a déploré que malheureusement chaque semaine, il se voit contraindre à répondre à «une certaine campagne menée par certains journalistes, colporteurs de fake news» De ce fait, il s’est référé au soi-disant oubli de la ministre des Affaires étrangères de l’Inde, Sushma Swaraj par rapport à la visite officielle du Premier ministre, Pravind Jugnauth dans la Grande Péninsule.

«Le comble est qu’ils ont osé faire de la polémique sur la visite du Premier ministre, à la tête d’une délégation en Inde. C’est du mauvais goût», s’est insurgé Bobby Hurreeram. Pravind Jugnauth a répliqué à fake news. Il a dénoncé que certains ont voulu donné une touche communautariste à cette visite premierministérielle en Inde. «De même, le bain sacré de Pravind Jugnauth dans le Gange n’a pas plus à ces gens. Pour eux, il n’y a rien de positif. Le Premier ministre a démoli toutes ces faussetés. Tout est explicite dans le Cabinet Paper», a maintenu le Chief Whip.

Evoquant les différentes manifestations, dont le Business Forum, auxquelles a participé, Pravind Jugnauth dans la Grande Péninsule, Bobby Hurreeram a argué : «L’important est que l’Inde a pu découvrir Maurice sous ses différentes facettes. Des Indiens ont découvert Maurice à travers de Mauriciens qui s’y trouvaient. A travers ses discours, prononcés en Hindi, Bhojpuri et Anglais.» Cela avant de renchérir : «Cette visite a été plus que positive. Cela a grandement aidé Maurice. C’est cela Thinking out of the box !»

Revenant sur la polémique soulevée à travers des «fake news», Bobby Hurreeram a soutenu : «Cela démontre clairement qu’il existe bel et bien l’axe Nad-Navin.» « 2e axe se parti kokin logo ek Axel. A koze sa zot ale dan certaine direction pou trouve more than the eyes can meet…», a-t-il ajouté

Faisant référence à un article, publié  à la page 5 d’un quotidien, ce samedi 2 février, sous le titre Mouvement Socialiste Militant : les instances orange inactives depuis deux mois, le Chief Whip a répliqué : «C’est faux ! Les instances du MSM se sont rencontrées à la mi-décembre 2018 et en janvier 2019.Or, chez le Ptr, les instances ne se sont pas renouvelées depuis 2014. Et Patrick Assirvaden vient de confirmer que cette année, il n’y aura aucun changement. Le Quatuor se positionne dans cette direction»

«Roshi Bhadain honte pou dir ki li finn fini fer lalians ek Tonton Cigar»