Rye Joorawon (Master Of Spain) mise à l'amende, trois jockeys réprimandés
Rye Joorawon a plaidé coupable pour cette faute
Turf

Rye Joorawon (Master Of Spain) mise à l’amende, trois jockeys réprimandés

Les Racing Stewards ont eu un mardi matin chargé avec pas moins de quatre enquêtes. Un seul jockey a été sanctionné, il s’agit de Rye Joorawon. Trois jockeys ont également été réprimandés.

Rye Joorawon était convoqué devant le board ce matin après un incident au training. On lui reprochait d’avoir donné des coups de cravache sur la tête de Master Of Spain, coursier de l’écurie Praveen Nagadoo. Dans sa défense le recordman de victoires au Champ-de-Mars devait dire que le cheval se comportait mal et qu’il lui a infligé des coups de cravache sur l’encolure afin de lui faire entendre raison. Pour son ‘clean record’ sous  ce règlement et les ‘mitigations factors’ avancés par le jockey, la bande à Stephane de Chalein lui a pénalisé d’une amende de Rs 5000.

Rye Joorawon a également été réprimandé pour sa monte sur Trojan Quest dans la 4e course. Sa monture a gêné Final Cup sur la partie initiale. On peut penser qu’il aurait été suspendu, mais Bardottier est venu à sa rescousse en disant que les chevaux à l’extérieur ont exercé une certaine pression. Kevin Ghunowa a été averti qu’il doit faire de son mieux pour redresser son cheval. En effet, Seven Carat a ‘cross infront’ d’Overdose dans la 2e course de samedi. Forte heureusement, son compagnon de boxe n’était pas rapide au départ. Au cas contraire, la faute aurait amplifié.

Une enquête sur la 2e course de la 7e journée s’est tenue également, impliquant Melson (Sunil Bussunt), Newsman (Jameer Allyhosain) et Patrol Officer (Nooresh Juglall).  Les Commissaires de Courses n’ont pas pris de sanction, mais ont tout de même réprimandé Juglall. Ce dernier estime que le fait que son coursier était ‘green’ et a ‘overraced’, en sus d’un incident initial, ont contribué à la faute subie par Newsman et Melson peu après le poteau des 1300m.

Rye Joorawon (Master Of Spain) mise à l’amende, trois jockeys réprimandés