Sa maison cambriolée par l’homme qu’il aidait financièrement
Le malfaiteur s'est introduit dans la maison à travers une fenêtre dans la salle de bain
Faits Divers

Sa maison cambriolée par l’homme qu’il aidait financièrement

Des aboiements de chiens attirent l’attention des habitants de la rue Ponsetias à La Tour Koenig, vendredi 5 avril. Et pourtant, la rue est déserte. En regardant à travers sa fenêtre, une habitante du quartier aperçoit un individu dans la cour de son voisin.  Elle se souvient que ce dernier était sorti quelques heures plus tôt.

Prise d’un mauvais pressentiment, elle décide de le contacter au téléphone pour lui informer de la situation. « J’avais reçu un appel téléphonique d’une voisine m’’informant qu’un individu rodait dans ma cour. Lorsque j’ai regagné mon domicile, j’ai aperçu  un homme en train de prendre la fuite en escaladant le mur ». Il s’agit d’un aide-maçon âgé de 34 ans et  habitant La Tour Koenig. « Je le connais très bien. Sachant qu’il n’avait pas de travail,  je l’aidais financièrement pour qu’il s’achète à manger ou des cigarettes », soupire notre interlocuteur.

Le malfaiteur s’était introduit dans la maison après avoir enlevé des vitres d’une fenêtre dans la salle de bain. Il a emporté un téléphone portable et deux tablettes. Jean Allan F. connaissait très bien le lieu car il avait, un certain temps, offert ses services pour la construction de la maison. Le suspect a été interpellé par les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) Port-Louis Sud placée sous le commandement du surintendant Gérard.

Sa maison cambriolée par l’homme qu’il aidait financièrement