Etudes hydrographiques : la mission de l’INS Sarvekshak terminée
Sir Anerood Jugnauth entouré de l'ambassadeur de l'Inde à Maurice, Tanmaya Lal et du capitaine Peush Pawsey
Actualités

Etudes hydrographiques : la mission de l’INS Sarvekshak terminée

L’INS Sarvekshak était arrivé à Maurice le 11 décembre dernier pour une durée de deux mois. La mission du navire indien était d’effectuer des études hydrographiques dans nos eaux. Cette mission a déjà pris fin et une cérémonie de remise de cartes hydrographiques a eu lieu en présence du ministre Mentor, vendredi.

Le capitaine Peush Pawsey, Commanding Officer de l’INS Sarvekshek a souligné que des études avaient été faites dans diverses régions, soit Le Morne, Anse-La-Raie, Poudre D’or et à Rodrigues. A noter que c’est la 7e visite du navire indien à Maurice.

Il a laissé entendre que cela fait 150 ans déjà depuis que des études hydrographiques avaient eu lieu à Rodrigues.

Sir Anerood Jugnauth a, lors de son discours parlé de « landmark event » qui marque l’achèvement de ces études. Il a rappelé que depuis 2009, la marine indienne a entamé des surveillances et des patrouilles de notre zone économique exclusive. Le but est de veiller à la piraterie et la pêche illégale entre autres.

Commentant la nouvelle carte hydrographique de Rodrigues, il a affirmé que « cette nouvelle carte est d’une importance primordiale car elle aidera au développement de Rodrigues ». Selon Sir Anerood Jugnauth, chaque activité humaine entreprise dans la mer dépend de la profondeur de la mer, l’identification des risques qui pourraient exister.

« Mauritius is determined to make of the Ocean Economy a new pillar for wealth creation », a souligné le ministre Mentor. Il a ajouté que l’étude hydrographique contribuerait à la mise en place d’une base de données nationale de l’océanographie.

« These will facilitate the assessment of our marine and coastal resources and contribute towards the sustainable use of our maritime zones », a t-il poursuivi.

Les données seraient d’autre part utilisées pour des recherches et surtout pour le prévenir les risques de Tsunami.

Etudes hydrographiques : la mission de l’INS Sarvekshak terminée