Samuel Little, le tueur le plus meurtrier des Etats Unis, visait que les femmes ‘invisibles’
Samuel Little avait été arrêté en 2012 grâce à son ADN
Monde

Samuel Little, le tueur le plus meurtrier des Etats Unis, visait que les femmes ‘invisibles’

Il aurait commis 90 meurtres. Il l’a lui-même avoué 40. Mais il a échappé pendant près d’un demi-siècle à la justice de son pays. Samuel Little, aujourd’hui condamné à trois peines de prison, a peu de temps devant lui. L’homme est tueur le plus meurtrier des Etats Unis. Alors tout le monde veut connaître son histoire, la vraie.

Au fond du pénitencier du Texas, un homme de 78 ans reçoit des visiteurs nombreux et réguliers.  Diabétique, malade du cœur, il a peu de temps devant lui et il n’aura que ça à faire jusqu’à la fin de ses jours. Samuel Little a été condamné à trois peines de prison à vie. Pour trois meurtres commis dans les années 1980.

Ses victimes, toutes des femmes et cela dans plus de 14 états. Bref Little a passé près d’un demi-siècle à tuer. C’est en 2012 que deux enquêteurs ont mis la main sur lui sinon il aurait resté dans l’anonymat. Cela grâce à son ADN identifié sur les corps de deux femmes tuées dans la région de Los Angeles dans les années 1990.

Arrêté, conduit en Californie, condamné et emprisonné, il reçoit en 2018 la visite d’un enquêteur texan, James Holland. Ce dernier, qui appartient au corps des Rangers, parvient peu à peu à gagner la confiance du tueur. Little avoue un autre crime, puis encore un autre, et n’en finira plus de s’épancher sur des meurtres pour lesquels il n’a pas encore été condamné. Des dizaines et des dizaines d’affaires d’assassinats jusqu’ici non résolues.

L’enlèvement de ses victimes dans des bars, dans les rues, dans des boîtes de nuit. Il décrit la banquette arrière de sa voiture, où il étranglait ses victimes. Il a donc tout balancé.

Comment un meurtrier de masse comme Little a pu échapper si longtemps à la justice de son pays ? Sans doute en grande partie parce que ses victimes étaient des invisibles, souligne le New York Times qui lui a consacré un portrait.

(extrait le monde.fr)

Samuel Little, le tueur le plus meurtrier des Etats Unis, visait que les femmes ‘invisibles’